Lexus IS 200t: bien, mais peu importante

Lexus IS 200t: bien, mais peu importante

L’IS est un modèle très important pour Lexus au Québec. En fait, elle est la voiture Lexus la plus vendue au pays (ainsi qu’au Québec) et occupe le troisième rang des ventes de Lexus chez nous, après celles des utilitaires NX er RX. Offerte depuis 1998, cette troisième génération propose le modèle IS 200t comme offre d’entrée de gamme.

 

C’EST QUOI

Depuis quelque temps maintenant, l’IS 200t remplace le modèle IS 250. Comme son nom l’indique, l’ancien moteur 4 cylindres de 2,5 litres atmosphérique est maintenant remplacé par un plus petit moteur de 2 litres et turbocompressé. Grâce à l’ajout du turbo, la puissance passe de 215 chevaux à 248 chevaux. Par contre, la transmission intégrale n’est plus disponible sur l’IS de base (IS 200t). Pour obtenir les quatre roues motrices, il faut donc désormais se rabattre sur les modèles IS 300 ou 350, tous deux munis d’un moteur V6.

 

 

IMPRESSIONS EN BREF

La 200t a beau représenter l’entrée de gamme chez l’IS, elle n’en laisse rien paraître. Surtout une fois équipée de l’ensemble F-Sport. Que l’on aime ou pas le design, elle a de la gueule! Partout où l’on regarde dans l’habitacle, la qualité des matériaux et de la finition est impeccable. On a envie d’y passer du temps au volant. Sans parler d’une conduite très sportive, Lexus a réussi à donner à l’IS 200t l’agrément d’une direction vraiment communicative. L’expérience est généralement satisfaisante.

Côté conduite, beaucoup de bon… et un peu de mauvais. Le moteur turbo est vif, sans délai de réaction et équipé d’une excellente boîte de vitesses à 8 rapports. Le châssis est rigide, les suspensions sont fermes (un peu trop parfois). Ce qui manque? Pour  commencer, des cordes vocales. Le 4-cylindres n’a pas le ton rauque du V6. Par contre, la cabine est si bien isolée qu’on ne s’en rend pas trop compte. La direction n’est pas très communicative non plus. Mais le plus gros problème : l’absence de la transmission intégrale. Au Québec, en hiver, ça fait mal.

Lexus IS 200t

 

 

L’ACHETEUR TYPE

Toyota qualifie les acheteurs de l’IS comme étant jeunes et éduqués, à la recherche d’un véhicule de luxe d’entrée de gamme. Toujours selon le constructeur, les conducteurs d’IS sont des passionnés de conduite automobile et sont à la recherche d’une expérience de pilotage excitante et d’une connexion avec la route. Les habitués des présentations marketing diront que cette description ressemble drôlement à celle des autres constructeurs de luxe…

Acheteur typique :

  • Âge moyen : 45 ans
  • Sexe : 56 % hommes
  • Revenu familial : 145 000 $
  • Raison principale de l’achat : style

 

Acheteur de type « enthousiaste » :

  • Âge moyen : 42 ans
  • Sexe : 75 % hommes
  • Revenu familial : 182 000 $
  • Raison principale de l’achat : performance
  • Note : achète généralement le modèle IS 350



 

PRIX ET CONCURRENCE

Le prix de base de l’IS 200t est de 41 150$. Une seule option est possible, soit le groupe F-Sport, qui comprend un mélange d’accessoires intérieurs et extérieurs ainsi que certaines options technologiques comme la caméra de recul et la surveillance des angles morts. Aucune autre option n’est disponible sur l’IS 200t. Pour profiter d’un luxe supplémentaire (ou de la transmission intégrale), il faut aller voir du côté des IS 300 et 350.

Prix de l’IS 200t et de la concurrence :

  1. Mercedes CLA 250 : 35 300 $
  2. Buick Regal 2.4L : 36 295 $
  3. Cadillac ATS 2.5L : 36 360 $
  4. Acura TLX : 37 891 $
  5. Cadillac ATS 2.0L Turbo : 38 165 $
  6. Audi 2.0T TSFI A4 Komfort : 38 500 $
  7. Volvo S60 T5 : 38,800$
  8. Infiniti Q50 2.0T: 39 900 $
  9. BMW 320i xDrive: 40,990$
  10. Lexus IS 200t: 41 150$
  11. Mercedes C300 4Matic : 44 000 $
  12. Jaguar XE 2.0L Diesel Premium : 45 000 $

*source: Annuel de l’automobile 2017 et le site Web des fabricants. 

 

STATISTIQUES ET CONCLUSION 

L’IS 200t ne représente que 1,5 % des ventes de Lexus IS au Québec (70 % des ventes vont au modèle IS 300 et la balance à la IS 350). ce qui veut donc dire que Lexus n’a vendu que 3 ou 4 IS 200t l’an dernier au Québec, comparativement à environ 150 IS 300 AWD. Il est fort raisonnable de penser que la faible différence de prix entre les deux modèles (41 150 $ vs 42 950 $) et l’absence de la transmission intégrale sur le modèle 200t y jouent pour beaucoup. C’est dommage, car la IS 200t a beaucoup pour plaire. On peut donc conclure que autant la IS est un modèle important pour Lexus, autant est-ce que la Lexus IS 200t jour un role très peu significatif dans l’ensemble des ventes du modèle. 

Ventes de voitures luxueuses au Québec en avril 2017

 

 

 

Catégories: Essais, essais

À propos de l'auteur

Alex Crépault

Passionné de l'automobile depuis 1981. Journaliste automobile, créateur du magazine Québec Tuning, promoteur de la série Drift Mania, directeur de marketing automobile pour BMG/Scion Canada et co-propriétaire de MediaGo Communications Inc.

écrire un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas dévoilée
Les champs requis sont indiqué*