La première Chrysler Pacifica Hybride 2017 livrée au Canada, dans un parc de véhicules au Québec

La première Chrysler Pacifica Hybride 2017 livrée au Canada, dans un parc de véhicules au Québec

C’est effectivement au Québec pour le parc automobile du Centre de gestion de l’équipement roulant (CGER) que la première Chrysler Pacifica Hybride 2017 rechargeable a été livrée, ce 17 mai 2017, à la place Forzani à Laval.

Dans le cadre d’une démonstration de véhicule parc effectuée devant plusieurs dirigeants de parcs automobiles invités pour l’occasion, FCA a remis les clés de cette première Chrysler Pacifica. Première, car il en reste 94 à livrer. En effet, CGER et FCA ont conclu une entente pour la livraison de 95 Chrysler Pacifica cette année.

Trader

Depuis plusieurs années déjà, le CGER s’implique grandement dans l’électrification des transports. Il a entre autres comme mandat d’électrifier le parc gouvernemental.

« Constamment à l’affût des nouveautés du marché pour répondre aux besoins de notre clientèle et mieux la soutenir à prendre le virage électrique, nous sommes heureux d’ajouter un autre modèle de véhicule électrique à notre offre verte : la Chrysler Pacifica Hybride rechargeable, la première minifourgonnette hybride rechargeable sur le marché », a dit M. Paul-Yvan Deschênes, directeur général du Centre de gestion de l’équipement roulant.

Techniquement, la Chrysler Pacifica Hybride peut fonctionner en mode tout-électrique en produisant zéro émission, avec une autonomie de 53 km environ ainsi qu’un plein de carburant et une batterie à pleine charge. On parle d’une autonomie totale pouvant atteindre 911 km, en plus d’une consommation de carburant estimée à 2,6 L aux 100 km. La batterie au lithium-ion de 16 kWh se recharge en deux heures avec un chargeur de niveau 2 de 240 V.

Catégories: Actualités

À propos de l'auteur

Daniel Lafrance

Depuis plus de 30 ans déjà que je sillonne le monde de l’automobile, au début chez les concessionnaires comme vendeur, directeur commercial et directeur des ventes. Un bon moyen de comprendre le milieu. Ce qui m'a amené à l’édition c’est le travail d’organisateur et de coordonnateur dans le domaine de l’automobile. Je ne suis pas vraiment un maniaque d’autos, j'ai plus tôt un faible pour les camions et les VUS, tout ce qui peux tirer, pousser et travailler fort, ce qui me fascine c’est de voir ces superbes mécaniques à l’œuvre. Je travail surtout dans ce milieu pour rencontrer les gens qui façonnent ce monde et le rend aussi effervescent et surprenant c’est ce qui me passionne. Cofondateur d'AutoMédia.

écrire un commentaire

<