Concessionnaires automobile

Cryptomonnaie en concession automobile : premier bilan

En début d’année, trois groupes de concessionnaires du Québec (HGrégoire, BMW MINI Laval ainsi que Groupe JD) ont annoncé qu’ils acceptaient la cryptomonnaie comme type de paiement. Ce trio faisait figure de pionniers au Québec, voire au pays. Lançaient-ils une tendance pour laquelle toute l’industrie automobile devait se mettre au diapason ? AutoMédia fait le point. …

Cryptomonnaie en concession automobile : premier bilan Lire la suite »

Groupe JD Cryptomonnaie

Cryptomonnaie: d’autres concessions automobiles emboitent le pas

Après BMW Laval et le groupe HGrégoire, voilà que le Groupe JD, à Boischatel, annonce qu’il accepte désormais la cryptomonnaie comme type de paiement. Le Groupe JD, qui regroupe quatre concessions (Alfa Romeo Québec, JD Boischatel Mitsubishi, JD Chrysler Jeep et JD Occasion), devient ainsi le premier groupe de la région de Québec à emboîter …

Cryptomonnaie: d’autres concessions automobiles emboitent le pas Lire la suite »

Groupe Olivier

La main-d’oeuvre: le plus grand défi en 2018 pour le Groupe Olivier

La gestion des ressources humaines aura été le plus gros défi du Groupe Olivier en 2018, surtout pour ses concessions en région.   «C’est un besoin plus criant comme à Sept-Îles ou à Baie-Comeau, par exemple», s’exprime Jacques Olivier Jr, président du Groupe Olivier. «C’est un défi de garder les gens compétents dans des postes …

La main-d’oeuvre: le plus grand défi en 2018 pour le Groupe Olivier Lire la suite »

Loi 104 Zéro émission

LOI 104 ZÉRO ÉMISSION: CE QUE L’INDUSTRIE EN PENSE

En octobre dernier, le Québec s’est doté d’une loi (loi 104) afin de réduire ses émissions de gaz à effet de serre et autres polluants. Les élus en chantent les vertus, mais les concessionnaires automobiles sont plus perplexes. En plus d’une gérance controversée de l’offre de véhicules électriques au Québec et la persistance des mythes, …

LOI 104 ZÉRO ÉMISSION: CE QUE L’INDUSTRIE EN PENSE Lire la suite »

Dossier: vendre ou transférer sa concession

Plus de 70 % des concessionnaires automobiles canadiens souhaiteraient bien partir à la retraite d’ici cinq ans. « Et ironiquement, ce sont, pour la plupart, les mêmes qui rêvaient de tirer leur révérence juste avant la crise économique de 2008. Il y a de cela bientôt 10 ans », soutient Frédéric Séguin, vice-président, transactions au sein du groupe vente, …

Dossier: vendre ou transférer sa concession Lire la suite »

Retour haut de page