Distraction au volant: comment en venir à bout?

Distraction au volant: comment en venir à bout?

La tendance est là et elle n’est pas prête de s’estomper: la prolifération des technologies agrémente la vie des occupants mais, paradoxalement, peut aussi mettre cette même vie en danger! Comment faire pour atténuer voire éliminer la distraction au volant?

Il se trouve que les concessionnaires d’automobiles canadiens peuvent aider à contrer ce fléau et que le mois de mars sert officiellement à populariser une campagne nationale dans ce sens. Le mouvement Les concessionnaires automobiles contre la distraction au volant invitent les marchands à rendre les routes plus sécuritaires en participant à l’éducation des consommateurs vis-à-vis leurs comportements dangereux sur la route. Comment ? Tout simplement grâce à une inscription en ligne hyper facile – www.distractionfree.ca

Trader

Les preuves sont là.

Des études démontrent que 80% des collisions sur les routes canadiennes sont causées par une forme ou une autre de distraction au volant. En fait, si vous textez en conduisant, vous courez 23 fois plus de risques d’être impliqué dans une collision.

L’an dernier, la campagne inaugurale a connu un immense succès : plus de 430 concessionnaires canadiens se sont inscrits et presque 3 000 clients se sont engagés dans les concessions participantes à conduire sans distraction.

Jusqu’à présent, 200 concessionnaires se sont inscrits à la campagne 2016 et les organisateurs visent le nombre de 700 d’ici au lancement officiel, le 1er mars. Le concessionnaire et ses conseillers aux ventes ont un contact privilégié avec les conducteurs pour leur refiler des trucs qui pourraient potentiellement leur sauver la vie. Les encourager, par exemple, à utiliser la technologie mains libres pour leurs appels téléphoniques ou à se ranger sur le côté de la route pour envoyer un message texte.

 

Une initiative de LGM

Le Groupe financier LGM a mis sur pied cette campagne. Les marchands bénéficient d’un appui continu et d’une documentation. Ainsi, ils reçoivent gratuitement une trousse qui comprend une affiche à l’effigie de la campagne, des étiquettes pour porte-clés, des stylos et des affiches pour rétroviseur.

Un ambassadeur de LGM sera aussi affecté à chacun des concessionnaires. Cet ambassadeur est en fait un représentant de l’entreprise qui agira à titre de personne-ressource tout au long de la campagne durant le mois de mars.

« Un autre objectif de la présente campagne est de rassembler les concessionnaires partout au pays, même les concurrents, afin d’enrayer ce problème qui affecte tout le monde,» déclare Marc-André Lefebvre, vice-président des ventes du Québec chez LGM.

«Les concessionnaires ont le plein contrôle créatif. Conséquemment, ils peuvent sensibiliser leur communauté de la façon dont ils l’entendent, créer leurs propres messages et décider comment ils désirent éduquer leurs clients à conduire sécuritairement avant qu’ils ne quittent la concession à bord de leur véhi- cule », ajoute M. Lefebvre.

Vous pouvez aussi suivre la campagne nationale sur Twitter: #LGMCanada.

LGM

À propos de l'auteur

écrire un commentaire

<