FAQ

Foire aux questions

Oui. Depuis 2021, AutoMédia est publié 6 fois par an.
Les 845 concessions automobiles du Québec reçoivent chacune 3 copies du magazine. Règle générale, une copie est adressée au propriétaire / directeur général, tandis que les deux autres copies sont acheminées à deux autres directeurs de l’entreprise. De plus, AutoMédia est envoyé aux 1200 marchands de véhicules d’occasion membres de l’AMVOQ et à 565 autres acteurs importants de l’industrie automobile (banques, assureurs, fournisseurs, médias, etc.).

Oui. AutoMédia est offert gratuitement à tous les professionnels impliqués directement ou indirectement dans l’industrie automobile du Québec. Pour s’abonner, suivre le lien suivant.

Pour annoncer dans AutoMédia, il suffit de contacter notre équipe des ventes par courriel (ventes@automedia.ca) ou par téléphone (450 308-0740).
Pour contribuer au contenu éditorial du magazine AutoMédia, contactez l’équipe rédactionnelle par courriel ( info@automedia.ca).

À DÉCOUVRIR ÉGALEMENT

LES PROS DE L'AUTO

  • Réjean Pilon, Subaru Lachute Lachute Subaru perd son propriétaire Réjean Pilon L’industrie automobile du secteur des Basses-Laurentides vient de perdre un de ses précieux piliers. Réjean Pilon, propriétaire de Lachute Subaru depuis plus de 40 ans, est décédé le 19 mars dernier suite à des complications liées à la COVID-19. Déclaré positif le 12 février dernier, Réjean Pilon aurait eu 74 ... publié le 24 mars 2021
  • TOP 5: Les cinq plus gros groupes de concessionnaires du Québec En date du mois de septembre 2017, voici les cinq plus gros groupes de concessionnaires du Québec. Notez que AutoMédia à utilisé les critères suivants pour évaluer chaque groupe de concessionnaires: -Nous parlons d’un groupe dès que l’actionnaire majoritaire (le « dealer principal ») possède au moins 2 concessions. -Ces concessions doivent ... publié le 17 octobre 2017
  • Jonathan Côté : plus de 125 clients en moins d’un an Chez Gosselin St-Nicolas, l’équipe des ventes n’est pas peu fière d’avoir recruté Jonathan Côté en pleine pandémie. Embauché en juin 2020, ce jeune conseiller aux ventes, âgé de 30 ans, a déjà fracassé sa 125e transaction. « Ça fait dix ans que je suis aux ventes et jamais je n’avais vu ... publié le 1 avril 2021

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

Retour haut de page