Double couronnement au Château Taillefer Lafon : le Lexus RX 2023 et la Toyota Crown 2023 font leurs débuts Québec

Quoi de mieux qu’un traitement royal pour présenter le roi des VUS intermédiaires de luxe et la grande berline nipponne nommée Crown ? C’est donc au Château Taillefer Lafon, un vignoble lavallois doublé d’une cidrerie, que Toyota Canada a présenté à la presse automobile locale, il y a quelques jours, deux nouveautés destinées à accentuer le rayonnement de ses deux marques au pays.

Vous l’aurez deviné, ces modèles vedettes sont le Lexus RX 2023, cinquième de ce nom et roi incontesté du plus important créneau de sa catégorie au Canada, de même que la Toyota Crown 2023, seizième de ce nom, porte-étendard de la marque au Japon et modèle effectuant un retour inattendu en Amérique du Nord après 50 années d’absence.

Pour cette rencontre de presse, Toyota Canada avait réuni les responsables de la commercialisation de ces deux marques; des vétérans qui se sont montrés optimistes quant au succès de ces deux nouveautés.

Lexus RX 2023 : 20 % plus de ventes l’an prochain

Martin Gilbert, le directeur de Lexus Canada, n’entrevoit d’ailleurs rien de moins qu’une hausse de 20 % de ventes du RX en 2023. « L’an dernier, le RX, un modèle en fin de vie, a battu des records de ventes à l’échelle du Canada et, cette année encore, on gagne des parts de marché dans ce créneau qui est en croissance », nous a-t-il dit.

Martin Gilbert (d.), directeur de Lexus Canada, et Guillaume Aubin, directeur régional de Lexus pour le Québec, posent fièrement avec un Lexus RX 350 2023.

Il ajoute qu’il y aura assurément un engouement pour la nouvelle version de cet utilitaire de luxe. Après tout, cette cinquième génération de Lexus RX proposera 17 configurations différentes, de nombreuses améliorations techniques majeures et quatre nouveaux groupes motopropulseurs dont trois électrifiés. Directeur de Lexus Canada depuis 3 ans et employé de Toyota Canada depuis 34 ans, M. Gilbert estime qu’avec ce VUS le constructeur va répondre à toutes les attentes de la clientèle. « Je pense que c’est la bonne recette. Alors, pour les augmentations de ventes, on a de belles attentes », dit-il.

Cette hausse des ventes anticipée apportera aussi un vent de renouveau du côté de la clientèle, pense Guillaume Aubin, le directeur de Territoire, Ventes pour Lexus au Québec. Avec la grande variété de modèles qui sera offerte, il s’attend à ce que le nouveau RX attire une clientèle plus jeune, tout en satisfaisant le base de clients qui est fidèle à ce modèle, cela va de soi.

Le nouveau Lexus RX en bref c’est :

  • Une nouvelle plate-forme appelée GA-K bénéficiant d’un centre de gravité abaissé et d’une meilleure répartition du poids;
  • Un nouveau niveau de dotation appelé Ultra-luxe et une version F Sport Performance à direction arrière dynamique;
  • Une transmission intégrale pour chaque version;
  • Quatre nouveaux groupes motopropulseurs avec moteurs 4-cylindres : un moteur turbo de 275 ch pour le RX 350; un moteur atmosphérique hybride non branchable pour le RX 350h avec une puissance nette de 246 ch; un moteur turbo hybride non branchable pour le RX 500h F Sport Performance capable de livrer 366 ch; enfin, un moteur atmosphérique hybride branchable jumelé à une batterie de 18,1 kWh pour le RX 450h+, qui aurait une autonomie électrique d’environ 65 km d’autonomie d’après les chiffres publiés par Toyota en Europe;
  • Les modèles à motorisation thermique et hybride non branchable seront assemblés à l’usine Toyota de Cambridge, en Ontario, alors que la version hybride branchable proviendra du Japon;
  • Un nouveau système de sécurité Lexus+ 3.0;
  • Un nouveau système multimédia Lexus Interface de série et un écran tactile de 14 po offert parmi les options;
  • Un système d’aide au stationnement, une première pour le RX.

Rappelons que les nouveaux Lexus RX 350, RX 350h et RX 500h F Sport feront leur entrée chez les concessionnaires d’ici la fin de l’année. Par ailleurs, la version hybride branchable RX 450h+ sera en vente au courant de l’année prochaine, à un moment que le constructeur n’a pas révélé.

La Crown 2023 va dynamiser la marque

La Toyota Crown a un tout autre mandat. Avec ce modèle, le constructeur cible un créneau qui a fondu à vue d’oeil, celui de l’Avalon, modèle auquel elle se substitue. Un créneau où il ne reste que la Nissan Maxima, la Chrysler 300 et la Dodge Charger en guise de rivales. Pour raviver l’intérêt de ses acheteurs, la Crown mise, entre autres, sur des roues surdimensionnées (21 po sur la Platinum) et une silhouette excentrique accentuée par un toit fortement arqué. Si l’on se fie au constructeur, la berline classique est morte. Vive la berline surélevée (lift-up sedans, disent les anglophones) !

La Toyota Crown 2023 va dynamiser la marque, affirme Patrick Ryan, directeur régional de Toyota pour le Québec et les Maritimes.

« Cette nouveauté va dynamiser la marque », nous a dit avec assurance Patrick Ryan, le nouveau directeur régional de Toyota pour le Québec et les Maritimes. Elle devrait même faire craquer des acheteurs plus jeunes que les habitués de l’Avalon, croit-il.

La marque et ses produits, Patrick les connaît bien. Il oeuvre au sein de Toyota Canada depuis 20 ans. En avril, il a succédé à Jocelyn Daneau, un autre vétéran qui avait consacré 23 années à ce constructeur.

« Dans le segment où se retrouve la Crown, un segment nouveau et limité en volume de ventes, je crois qu’on va en vendre plus que des Avalon », pense le nouveau directeur régional. Avec son style ravageur et le puissante motorisation Hybrid Max réservée à la Crown Platinum, parions que ce sera facile. D’autant plus qu’en 2018 et 2019, dernières années prépandémiques normales, Toyota a livré 626 et 405 Avalon respectivement aux automobilistes canadiens.

La nouvelle Toyota Crown en bref c’est :

  • Une berline haut de gamme d’un nouveau genre;
  • Une nouvelle plate-forme GA-K donnant à la Crown une hauteur hors tout plus haute de près de 101,6 mm (4 po) par rapport à une Camry;
  • Trois niveaux de dotation — XLE, Limited et Platinum – dotés de série d’une transmission intégrale sur demande à commande électronique;
  • Un nouveau système audio multimédia avec écran tactile de 12,3 po de série;
  • Deux groupes propulseurs hybrides non branchables avec moteur 4-cylindres : un moteur atmosphérique de 2,5 L jumelé à une boîte de vitesses automatique à variation continue pour les versions XLE et Limited, et pour la version Platinum le Hybrid Max utilisant un moteur à turbocompresseur de 2,4 L jumelé à une boîte à 6 vitesses livrant une puissance nette de 340 ch avec la motorisation électrique;
  • Des roues de 19 po pour les versions XLE et Limited, et des roues de 21 po avec une peinture deux tons donnant une allure audacieuse à la carrosserie de la Platinum;
  • Un nouvel ensemble Toyota Safety Sense 3.0 de dispositifs d’aide à la conduite de série.

Fabriquées au Japon, les nouvelles Toyota Crown seront en vente au Canada à la fin de l’année.

Photos : Luc Gagné et Toyota.

Partagez l'article

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

Retour haut de page