Mitsubishi agrandit son centre de distribution de pièces de Mississauga

Le 3 octobre dernier, Kenji Harada, président et directeur général de Mitsubishi Motor Sales du Canada (MMSCAN) a effectué la coupure traditionnelle du ruban en présence d’employés de l’entreprise pour inaugurer une nouvelle section du centre de distribution de pièces de Mississauga de l’entreprise. Le constructeur nippon en a fait l’annonce hier par voie de communiqué.

Sur la photo ci-haut, on voit M. Harada en compagnie de (de g. à d.) Brian McGrath, directeur général du Service après-vente de MMSCAN, Rahul Dua, directeur du centre de distribution de pièces, et Matthew Loptson, chef des services financiers.

banners

Mieux répondre aux besoins des concessionnaires

Grâce à cet agrandissement, ces installations dont la surface atteint désormais 164 000 pi ca permettront à MMSCAN de mieux répondre aux besoins d’un réseau de concessionnaires grandissant et d’une gamme de produits en pleine transformation.

À l’époque de son ouverture, en 2011, ce centre avait une superficie de 97 000 pi ca, ce qui convenait au réseau d’alors constitué d’environ 80 concessionnaires à travers le pays.

En 12 ans, ce réseau qui a pris de l’ampleur — il regroupe désormais 96 concessionnaires — a poussé les opérations de ce centre au-delà de sa capacité, si bien qu’on a dû avoir recours à de l’espace d’entreposage additionnel à l’extérieur, une stratégie qui se veut moins efficace.

70 % plus d’espace d’entreposage

Pour corriger cette situation, un espace de 67 000 pi ca, adjacent à l’entrepôt actuel, a été ajouté. Cela représente un gain de surface d’entreposage de près de 70 %.

« L’expansion de notre centre de pièces reflète la croissance de Mitsubishi Motors au Canada », a déclaré M. Harada. « Nous sommes très reconnaissants à toute l’équipe de MMSCAN pour son travail acharné et son dévouement, qu’il s’agisse des employés de notre entrepôt de pièces ou de tous ceux qui travaillent dans nos 96 concessionnaires à travers le Canada. »

Retour de programmes de soutien aux concessionnaires

En outre, puisque l’entreposage sera désormais concentré dans un site unique, MMSCAN annonce qu’elle réintroduira « un certain nombre de programmes de soutien aux concessionnaires qui avaient été mis en suspens en raison du manque d’espace au centre de distribution de pièces ».

Par exemple, le programme d’obsolescence pour les concessionnaires reprendra en novembre, permettant à ces derniers de retourner les pièces invendues en échange d’un crédit. Du même coup, cela contribuera à l’atteinte d’objectifs de durabilité environnementale, affirme l’entreprise, puisqu’ainsi moins de pièces obsolètes seront envoyées au rebut.

Améliorer la chaîne d’approvisionnement

Depuis les douze dernières années, le nombre de pièces expédiées chaque jour par cet entrepôt a doublé, explique Brian McGrath. Il admet qu’il fallait plus d’espace pour que MMSCAN puisse poursuivre ses activités au même rythme dans une perspective de croissance du réseau de concessionnaires. « Il s’agit d’améliorer notre chaîne d’approvisionnement, un élément clé de notre entreprise », dit-il

Rappelons qu’en 2022, MMSCAN a vendu 22 101 véhicules et l’utilitaire Outlander, renouvelé en 2021, a été de loin le modèle le plus populaire de la marque. Il était suivi, dans l’ordre, des deux utilitaires compacts RVR et Eclipse Cross. À titre de comparaison, en 2011, année d’ouverture du centre de distribution de pièces de Mississauga, les ventes de la marque avaient totalisé 20 511 unités et le modèle le plus vendu était l’utilitaire compact RVR suivi, dans l’ordre, de la voiture compacte Lancer et de l’Outlander d’alors.

Photo : Mitsubishi

Partagez l'article

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Retour en haut
banners