La F1 et le Grand Prix de Montréal: Des retombées positives pour plusieurs concessionnaires

La fièvre de la F1 est de retour à Montréal. Après deux années d’absence − conséquence de la pandémie −, la fête du Grand Prix est drôlement attendue par les fans… et par plusieurs concessionnaires détenant les marques de bolides qui prendront le départ le 19 juin prochain sur le circuit Gilles-Villeneuve.

 

L’expérience McLaren Montréal 

Ces jours-ci, la fébrilité est justement palpable au mètre cube chez McLaren Montréal, signale Adrienne McGrath, directrice Marketing de la jeune concession du boulevard Chomedey, à Laval, qui célèbre sa cinquième année de fondation en 2022. Le manufacturier de Surrey, en Grande-Bretagne, fête d’ailleurs, cette année, le 10e anniversaire de son arrivée au Canada. 

L’entreprise lavalloise s’apprête à accueillir plus de 200 propriétaires de McLaren au cours de la semaine du Grand Prix. Ces détenteurs de la puissante machine anglaise, vendue à partir de 260 000 $ CAD, entreprendront un rallye au départ de Toronto dès la journée du mardi, en passant par Mont-Tremblant, pour converger vers Montréal le vendredi 17 juin. Une fête doit avoir lieu dans un chic endroit. L’adresse est tenue secrète. En 2019, le pilote Carlos Seinz Jr (désormais au sein de l’équipe Ferrari depuis 2021) était venu saluer les participants, note Mme McGrath.   

 

 

La F1 et mcLaren Montreal avec Carlos Seinz Jr
Si ce n’était des délais de livraison qui touchent l’ensemble des constructeurs automobiles, la concession serait sans doute sur le point de réaliser près d’une dizaine de transactions. Cheryl Blas, directrice générale chez Décarie Moteurs

 

« En fait, l’avènement du Grand Prix n’est pas tant un levier pour vendre des véhicules qu’une occasion de rassembler les aficionados de la marque. C’est une belle occasion de leur faire profiter du puissant bijou mécanique qu’ils ont entre les mains », poursuit-elle. Elle rappelle que la marque McLaren, contrairement à d’autres motoristes, a d’abord existé sur les circuits de course automobile avant de s’introduire sur les routes de la planète. Il s’agit d’ailleurs de l’une des marques pionnières de la F1. 

« McLaren est une voiture de course incroyable. Raison pour laquelle, lors de notre rallye, nous invitons les propriétaires de McLaren à venir faire quelques tours de piste sur le circuit Mont-Tremblant. C’est bien les soirées prestige, mais c’est encore plus agréable pour les détenteurs de recevoir des conseils de pro afin d’exploiter au maximum le plein potentiel de ce véhicule de course », indique Adrienne McGrath. Des bolides, tient-elle à préciser, qui sont équipés d’une suspension réagissant fort bien aux routes du Québec. « En fait, les inquiétudes envers les voitures relèvent davantage des cailloux qui peuvent endommager la peinture… et des contraventions pour excès de vitesse ! » 

Mclaren Montréal

 

Fête privée chez Décarie Moteurs

Ce sera aussi la fête chez Décarie Moteurs. « Chaque fois que la F1 débarque en ville, tout le monde ici ressent une grande excitation », affirme Cheryl Blas, directrice générale de la concession qui détient la marque Aston Martin. Le manufacturier anglais présente une équipe au sein du grand circuit depuis 2018. 

Cheryl Blas

Si ce n’était des délais de livraison qui touchent l’ensemble des constructeurs automobiles, la concession serait sans doute sur le point de réaliser près d’une dizaine de transactions. Cheryl Blas, directrice générale chez Décarie Moteurs

Si ce n’était des délais de livraison qui touchent l’ensemble des constructeurs automobiles, la concession serait sans doute sur le point de réaliser près d’une dizaine de transactions. C’est du moins ce qui se produisait lors de la semaine précédant le Grand Prix avant la COVID-19, dit-elle. Qu’à cela ne tienne, l’équipe de Cheryl Blas se prépare à organiser une petite fête privée pour sa clientèle Aston Martin et ses employés sous le toit de la concession située rue Bougainville, à Montréal. La dirigeante n’a pas voulu mentionner les détails de cet événement exclusif. Elle n’a pas non plus confirmé si les pilotes Sebastien Vettel et Lance Stroll seront présents.

 

Coup de marketing pour Alfa Romeo de Québec

Depuis des semaines, le directeur général des ventes de véhicules neufs de la concession Alfa Romeo de Québec, Michael Giguère, maniaque de F1, compte, pour sa part, les dodos qui le séparent du grand rendez-vous. Pour la première fois, annonce-t-il, la concession qui appartient au Groupe JD sera présente en ville. « Nous allons exposer une Alfa Romeo qui arrivera directement de l’usine de Pomigliano d’Arco, en Italie », signale-t-il.

Bien qu’il y ait déjà trois concessionnaires Alfa Romeo dans le Grand Montréal, notre présence vient démontrer aux amateurs de F1, venus de l’est de la province et des Maritimes, que nous ne sommes pas si loin d’eux pour combler leur rêve de conduire une voiture sportive » – Michale Giguère.

Pour ce dirigeant, qui verra concourir les pilotes de l’équipe Alfa Romeo Valtteri Bottas et Zhou Ganyou sur le circuit, cette présence au Grand Prix de Montréal constitue un solide coup de marketing pour sa concession. « Il s’agit d’une belle visibilité pour notre entreprise, qui dispose désormais de deux adresses dans la région de Québec (soit à Boischatel et à la Place Sainte-Foy) pour servir la clientèle. Bien qu’il y ait déjà trois concessionnaires Alfa Romeo dans le Grand Montréal, notre présence vient démontrer aux amateurs de F1, venus de l’est de la province et des Maritimes, que nous ne sommes pas si loin d’eux pour combler leur rêve de conduire une voiture sportive », assure M. Giguère.

Alfa Romeo de Québec s’invite à la Place Sainte-Foy

 

La passion au rendez-vous

En tant que partenaire automobile officiel du Grand Prix du Canada, Mercedes-Benz-AMG souhaite également profiter intensément du passage des princes de la F1 en ville. Outre des expositions de véhicules ici et là au centre-ville, le constructeur allemand est le grand partenaire de la soirée la plus « hot » en ville. Dans le cadre de cette édition, le gala officiel du tapis rouge du Grand Prix de Montréal sera présenté le samedi 18 juin au restaurant Le Richmond, fait savoir Sinead Brown, de l’équipe de relations publiques de Mercedes-Benz Canada.  

Un événement lors duquel sont invités une cinquantaine de clients et fournisseurs des concessions Mercedes-Benz appartenant au Groupe Park Avenue, soulève son vice-président Norman J. Hébert. « Cette soirée nous permet de remercier des clients de longue date », précise celui qui détient les concessions Silver Star, à Montréal, ainsi que Mercedes-Benz de Québec.

Norman J. Hébert

« Cette soirée nous permet de remercier des clients de longue date » – Norman J. Hébert,

vice-président du Groupe Park Avenue. 

.

 

D’ailleurs, le passage de la F1 à Montréal se traduira par des événements en concession, ajoute M. Hébert. À Québec, par exemple, la division AMG exposera le modèle GT Black Series qui, depuis le début de l’année, est utilisé comme voiture de sécurité sur les circuits.

Enfin, Norman J. Hébert, qui possède également une concession Audi, à Brossard, attend avec impatience l’arrivée de cette autre marque allemande de prestige sur le circuit de la F1, prévue pour l’année 2026. « La venue de la plateforme Porsche-Audi permettra de mettre de l’avant les qualités et la performance de ces moteurs dotés de nouvelles fonctions hybrides. Ce qui arrivera à point pour stimuler les ventes de l’Audi e-tron. De plus, Audi détient déjà de très bonnes parts de marché au Québec. L’avènement d’Audi sur le circuit représente donc, à mon avis, une très bonne nouvelle pour l’industrie, les consommateurs… y compris les fans de F1 », conclut-il.

 

Lewis Hamilton, pilote pour l’équipe de Mercedes, était présent aux festivités exclusives de Mercedes-Benz lors du Grand Prix de 2018. Derrière lui, le prototype de la Mercedes-AMG One, dont la version de production vient tout juste d’être dévoilée après cinq ans de développement.

 

L’effet Netflix

Avez-vous craqué pour la série Drive to Survive, diffusée sur la plateforme Netflix et qui entraîne ses adeptes dans les coulisses du sport et la vie privée des pilotes ? Dans une entrevue accordée au Journal de Montréal, le directeur général du Grand Prix de Montréal, François Dumontier, estime que cette série s’est traduite par une augmentation de la clientèle d’au moins 30 %. Notamment des femmes et des jeunes adultes. À tel point que l’événement de Montréal, qui se tiendra à guichets fermés, a dû ajouter des dizaines de milliers de billets pour répondre à la demande.

 

Quelques chiffres

 

93 275: Il s’agit du nombre de billets vendus au Grand Prix de Montréal, selon une étude économique réalisée par Tourisme Montréal en 2015. Ce qui se traduit par près de 244 500 admissions sur le site pendant le week-end. Près de 70 % des détenteurs de billets proviennent de l’extérieur de Montréal. Jusqu’à ce jour, le Grand Prix de Montréal représente le plus important événement touristique au pays générant des dépenses de plus de 90 M$.

 

500 000: Pendant les festivités du Grand Prix de Montréal, plus de 500 000 personnes sont attendues dans les rues du centre-ville. Notamment sur Peel, sur Crescent et dans les rues du Vieux-Montréal. 

 

1342 $ US: C’était le coût d’un billet pour la toute première course de F1 présentée à Miami le mois dernier sur les sites de revente. Selon le site américain TickPick, c’était beaucoup plus que le prix d’un billet pour une finale de la Coupe Stanley, de basketball ou un match de la série mondiale. À la fin du mois de mai, des billets pour le Grand Prix de Montréal étaient encore disponibles à partir de 715 $ CAD.

 

 

 

 

 

 

Partagez l'article

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

Retour haut de page