ZenWare.app : gérer des prêts automobiles n’aura jamais été aussi facile 

Il y a huit ans, Martin Proulx, qui a géré des portefeuilles pour diverses grandes banques canadiennes, a lancé Beaucage Auto Crédit pour le Groupe Beaucage. L’entreprise du Groupe Beaucage finance elle-même ses prêts automobiles, généralement sous forme de location, et gère actuellement un portefeuille d’environ 10 M$. Pour administrer tous ses prêts, un système informatique robuste est donc de mise. Le problème, c’est que rien n’existe au Canada. Pour y remédier, M. Proulx et son équipe ont été obligés de faire affaire avec des compagnies américaines qui, selon le principal intéressé, demandent des coûts astronomiques, en plus d’être mal adaptées aux besoins des entreprises québécoises et canadiennes. M. Proulx et son équipe ont donc pris les grands moyens en développant eux-mêmes, sur une période de cinq ans, une plateforme capable de prendre en charge tous les besoins qu’engendre le financement maison d’un véhicule. Résultat : le groupe a accouché d’un programme baptisé ZenWare.app. Le logiciel est maintenant complètement opérationnel et est offert aux autres concessionnaires, marchands et prêteurs en quête d’une solution clé en main pour gérer leurs prêts automobiles. 

 

Curieux de mieux comprendre comment fonctionne ZenWare.app, AutoMédia est allé rencontrer Martin Proulx dans un café sur l’île de Montréal, qui nous a fait une démonstration de son nouveau bébé. 

 

banners
Martin Proulx, dg. de Beaucage Auto Crédit

ZenWare.app : Étape par étape

 

  1. Le programme commence avec une interface que les clients potentiels peuvent visiter sur le site Web du concessionnaire ou du prêteur. Ces derniers peuvent alors remplir une demande de crédit toute simple ou décider d’y aller avec un formulaire plus complet. Dans tous les cas, le système reçoit la demande et permet aux gestionnaires du programme d’avoir une vue d’ensemble sur le statut des demandes en cours, qu’elles soient reçues, en traitement, approuvées, etc. Un tableau de statistiques permet de voir comment performe l’équipe à l’interne ainsi que l’impact des demandes et des prêts alloués sur le flux de trésorerie.
  2. Une personne doit ensuite rentrer dans le dossier et traiter la demande. Le système analyse la capacité de paiement du client en étudiant toutes les données nécessaires, comme ses revenus mensuels, son projet de véhicule, le coût de son loyer, son ratio d’endettement, son score Equifax. Il prend aussi en compte les paramètres du scorecard maison que va créer le prêteur. Sur ce dernier point, M. Proulx dit aider personnellement les nouveaux utilisateurs du programme à ajuster leurs paramètres de risque selon leurs ambitions. 
  3. La calculatrice du système va ensuite établir les paiements, la valeur résiduelle et les autres données requises. 
  4. Si le prêt est approuvé, les informations bancaires du client sont ajoutées au programme, qui s’occupera plus tard de faire tous les prélèvements automatiques.
  5. Une fois tous les documents téléchargés dans l’application, celle-ci va générer tous les contrats nécessaires pour conclure le prêt. 
  6. Le client a maintenant son nouveau véhicule, mais le système continue de gérer son dossier. Outre le prélèvement des paiements, le système doit garder un œil sur les assurances, la position GPS du véhicule, etc. 
  7. Enfin, ZenWare simplifie aussi l’envoi de l’information à Equifax, dont le fameux rapport Metro 2. Selon Martin Proulx, il s’agit d’une tâche fastidieuse lorsqu’on finance un véhicule, mais qui, grâce à son système, se fait maintenant beaucoup plus facilement. D’ailleurs, toujours selon M. Proulx, cette étape a été la plus difficile à programmer et a nécessité presque deux mois de travail. 

 

Fier et ambitieux 

 

Il ne fait nul doute que Martin Proulx est fier de ce que lui et son équipe ont accompli. Grâce à ZenWare.app, deux employés seulement sont requis pour gérer l’ensemble des prêts chez Beaucage Auto Crédit. Mais les ambitions de M. Proulx ne s’arrêtent pas là. Il ne cache pas son intention de présenter son programme aux concessionnaires d’ici, mais aussi à ceux à travers le pays et au sud de la frontière. 

 

Partagez l'article

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Retour en haut
banners