Ventes de véhicules neufs: Saviez-vous ?

L’année tire à sa fin et les ventes de véhicules neufs au Québec risquent probablement d’afficher une baisse de 20% à 30% par rapport à l’année précédente. En attendant le décompte final, voici quelques chiffres et statistiques  intéressants qui auront marqué l’année 2020.

 

AUDI

Le Q3 va terminer l’année avec une hausse substantielle de ses ventes par rapport à l’année précédente (+85 %). Qui plus est, ensemble, les ventes du Q3 et du Q5 accaparent presque 25 % des ventes de VUS de luxe compacts. 

BMW 

La Série 3 est une légende qui représente fièrement la marque bavaroise depuis le milieu des années 70. Même si les ventes du X3 ont pris les devants, la marge demeure relativement mince avec seulement quelques centaines d’unités qui séparent les deux modèles, contrairement à Mercedes-Benz et Audi, chez qui l’écart entre les ventes de berlines et de VUS est maintenant beaucoup plus large. 


FCA

Chez FCA, Jeep et RAM demeurent les piliers forts de l’entreprise avec des ventes cumulatives pour l’année sous la barre des -15 % (la moyenne de l’industrie est de -20 %). Par exemple, chez RAM, les camionnettes pleine grandeur se positionnent comme 2e meilleurs vendeurs du créneau avec plus de 10 000 ventes en 2020. Chez Jeep, l’apport des ventes du Gladiator aide à conserver cette bonne moyenne. Enfin, mine de rien, le Dodge Durango domine la catégorie des gros utilitaires haut la main, avec des ventes presque deux fois plus importantes que celles de ses autres compétiteurs.  

FORD 

Chez Ford, on trouve deux modèles qui sont en train de fracasser leurs chiffres de ventes de 2019 : le Ford Explorer, qui voit ses ventes presque doubler, et le Ranger, qui a réussi à écouler plus de 15 000 unités depuis le début de l’année, ce qui le place en 2e position du segment, derrière le Toyota Tacoma. Notons aussi que le Ford Transit est le fourgon le plus apprécié des Québécois cette année avec près de 3000 unités vendues, soit le tiers des ventes du segment. 

GM 

Chez les trois constructeurs américains, GM est celui qui pour l’instant affiche la baisse la plus faible de ses ventes (-17 %). Cadillac se porte particulièrement bien avec des ventes supérieures à celles de 2019 grâce surtout aux excellentes performances du XT4 et XT5. Notons aussi que la Corvette compte pour presque 25 % des ventes de toutes les sportives de luxe au Québec.  

HONDA 

Cette année, les ventes cumulatives chez Honda au Québec sont en baisse d’environ 25 %. La Civic (-30 %), qui demeure pour l’instant la voiture la plus vendue dans la Belle Province, en est partiellement responsable, quoique le CR-V soit lui aussi durement touché (-25 %). Par contre, au niveau du Pilot et du Passport, les choses vont bien avec de belles augmentations par rapport à l’année précédente.  

HYUNDAI 

L’impact du Kona pour Hyundai est majeur ! Avec plus de 10 000 ventes au compteur depuis le début de l’année, l’utilitaire sous-compact représente environ le tiers des Hyundai vendus au Québec. De plus, malgré une concurrence féroce, ses ventes accaparent 25 % du créneau. Enfin, l’ajout du Venue et du Palisade au catalogue de Hyundai amène aussi de l’eau au moulin et aide à soutenir le volume des ventes, affaibli dans son ensemble par les performances peu enviables des voitures comme l’Accent (-50 %) et l’Elantra (-45 %). 

JAGUAR

2020 est une année difficile pour Jaguar, qui subit une diminution d’environ 50 % de ses ventes au Québec. Environ les deux tiers des ventes du constructeur de Coventry reposent sur les épaules de l’utilitaire de luxe F-Pace. 

KIA 

Kia est un des rares constructeurs dont le volume de ventes n’accuse aucun retard face à l’année précédente. L’arrivée du Seltos, qui affiche des ventes au-delà de 4000 unités depuis le début de l’année, a contribué à contrebalancer la diminution des ventes des autres modèles, des modèles qui somme toute sont demeurés relativement stables face à leurs rivaux. 

LAND ROVER 

Chez Land Rover, les ventes du Discovery Sport sont les moins touchées par la pandémie avec une baisse d’environ 10 %. Par contre, le Range Rover Sport demeure le meilleur vendeur du constructeur au Québec. 

MAZDA 

Mazda profite d’une position enviable dans le segment des utilitaires compacts. Son CX-5 est non seulement le 3e meilleur vendeur du segment, le constructeur d’Hiroshima possède aussi la 2e plus importante part de marché dans le créneau (merci à l’ajout du CX-30). Par contre, l’effet de la forte popularité des VUS fait en sorte que les ventes de voitures sont en chute libre. La Mazda3 affiche une baisse de 40 %, mais conserve au moins un volume de ventes substantiel. On observe l’effet inverse chez la Mazda6. La diminution des ventes du modèle en termes de pourcentage n’est pas aussi marquée, mais il a réalisé moins de 200 ventes depuis le début de l’année sur le territoire québécois. 

MERCEDES-BENZ

Au Québec, en date du 31 octobre, Mercedes-Benz trônait au sommet de 5 segments : les voitures de luxe compactes (Classe B/CLA), de luxe (Classe C) et pleine grandeur (Classe E), ainsi que chez les utilitaires de luxe intermédiaires (GLE) et pleine grandeur (G/GL). Ironiquement, le meilleur vendeur du constructeur, le GLC, ne domine pas son créneau et se retrouve en fait loin derrière son concurrent, l’Audi Q5.

MITSUBISHI 

Il ne reste qu’une voiture dans le portfolio de Mitsubishi au Québec, la Mirage. Malheureusement, ses ventes se maintiennent dans le bas du segment. L’ensemble du volume des ventes est donc entre les mains des VUS (Eclipse Cross, Outlander, Outlander PHEV et RVR), qui performent tous de façon à peu près égale avec des ventes qui oscillent entre 1000 et 1500 unités depuis le début de l’année et une baisse des ventes cumulatives entre 20 % et 30 %.   

NISSAN

Sur les 27 modèles offerts par Nissan et Infiniti, trois modèles représentent plus de 50 % des ventes en sol québécois : le Kicks, le Rogue et le Qashqai. Le Kicks occupe d’ailleurs la 2e position dans son créneau.  

PORSCHE

La 911 demeure la sportive la plus populaire du constructeur de Stuttgart, quoique les ventes de la nouvelle Taycan 100 % électrique sont en train de la rattraper. Notons que 60 % des ventes chez Porsche sont aujourd’hui attribuables aux VUS. 

SUBARU 

Subaru est lui aussi un des rares constructeurs qui arrive à ce jour à conserver des ventes stables en 2020. Les bonnes performances du Crosstrek sont à remercier avec une augmentation de 20 % face à 2019, ce qui la positionne en 4e place dans son segment. Notons aussi que l’Outback demeure la championne de son segment en plus de profiter d’une légère augmentation de ses ventes par rapport à l’année précédente.

TOYOTA 

Malgré une baisse de 20 % de ses ventes annuelles, Toyota/Lexus demeure la marque ayant le plus gros volume au Québec et est en ligne pour atteindre environ 60 000 ventes à la fin de 2020. Le RAV4 fait belle figure et domine les ventes de VUS, toutes catégories confondues. Le Tacoma demeure lui aussi au sommet de son créneau et une toute nouvelle génération de Highlander aide le modèle à augmenter ses ventes face à 2019. 

VOLKSWAGEN

Volkswagen est le seul constructeur qui vend plus de voitures que de camions, avec un ratio d’environ 6 voitures pour 4 camions. Au Québec, la Golf demeure son meilleur vendeur, suivie du Tiguan et de la Jetta. 

VOLVO

Avec des ventes stables, des VUS qui se vendent bien (les XC40 et XC60 sont tous deux en hausse), Volvo est le constructeur de luxe qui montre les meilleures performances par comparaison avec l’année précédente. Mentionnons que ses VUS comptent pour 80 % de toutes ses ventes. 

New Volvo XC40 T5 plug-in hybrid

 

* Les constructeurs automobiles ne fournissant plus leurs chiffres de ventes de façon mensuelle, AutoMédia présentera désormais les chiffres de ventes du Québec sur une base trimestrielle. 

**Tous les chiffres de ventes dans le texte suivant sont spécifiquement basés sur les chiffres de ventes des constructeurs automobiles au Québec. 

Partagez l'article

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on pinterest
Pinterest

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

Retour haut de page