Le prix canadien de la berline Genesis G70 dévoilé

Le prix canadien de la berline Genesis G70 dévoilé

Genesis Motors Canada a levé le voile sur le prix auquel il offrira sa première berline sportive compacte de luxe. Il faudra allonger au minimum 42 000 $ pour la livrée la moins coûteuse, ce qui inclut toutefois les frais de livraison et de destination, cinq ans d’entretien régulier, le service de voiturier Genesis à domicile «et plus encore», ajoute la marque automobile de luxe.

À ce prix, on peut se procurer la G70 2.0T Advanced, avec traction intégrale et transmission automatique à huit rapports. Elle comprend aussi des modes de conduite personnalisables, ainsi que des systèmes d’assistance au conducteur avancés comme le système d’évitement de collision frontale, l’alerte de collision dans les angles morts, l’aide au maintien de voie, et un régulateur de vitesse adaptatif. Tout ça avec des jantes en alliage de 18 pouces, un toit ouvrant large, le siège du conducteur à réglage électrique en 12 directions, un écran tactile de 8 pouces avec Apple CarPlay®/Android Auto®, le télédéverrouillage à capteur de proximité, des sièges avant chauffants, et un volant chauffant gainé de cuir.

Sirius: Application

 

De 42 000 $ à 57 500 $

En tout, Genesis propose six livrées dont la gamme de prix s’échelonne jusqu’à 57 500 $ (voir le tableau ci-bas) pour la G70 3.3T Sport. Parmi ces six livrées, une seule vient avec une transmission manuelle à six rapports couplée à une propulsion, la 2.0T Sport, qui «est conçue pour ceux qui ont une passion pour la conduite», peut-on lire dans le communiqué de Genesis. Dans ses caractéristiques, on peut compter des freins Brembo avec des larges étriers fixes et disques ventilés et un différentiel à glissement limité mécanique sur l’essieu arrière.

Carrières Auto

Genesis retient les services de deux motorisations pour la G70. À la base, elle est mûe par le moteur à quatre cylindres en ligne turbocompressé de 2,0 litres Theta-II GDI d’une puissance de 252 ch et 260 lb-pi de couple. Pour les «les pilotes recherchant plus de performance», il y a aussi le moteur biturbo V6 de 3,3 litres Lambda II GDI d’une puissance de 365 ch et 376 lb-pi de couple. Avec la 3.3T Sport, le temps pour réaliser le 0 à 100 km/h est estimé en moins de cinq secondes.

 

Connection à distance

La mise en marché de la G70 marque aussi l’arrivée au Canada des Services connectés Genesis (SCG). Il s’agit d’une plateforme télématique qui permet d’interagir avec le véhicule à distance. Avec une application sur son téléphone intelligent ou par Internet, le conducteur peut démarrer à distance son véhicule, régler la climatisation, trouver son véhicule dans un stationnement. Il peut même recevoir des rapports diagnostiques. Les SCG sont offerts de série dans toutes les versions de la G70 avec un service de cinq ans inclus.

La nouvelle G70 est présentement offerte en précommande directement sur la plateforme de vente en ligne Genesis jusqu’au 15 avril (www.Genesis.ca). Sur cette plateforme, les clients peuvent configurer leur véhicule à leur goût, faire leur dépôt de réservation, et enfin prendre rendez-vous afin que la voiture soit livrée à domicile, aussitôt l’arrivée des unités ce printemps.

La berline compacte de luxe G70 complète la gamme de berline du constructeur apparu dans le marché canadien depuis un an. D’autres modèles, dont un VUS, suivront.

 

Approche différente

Sur le plan des ventes, Genesis propose une approche différente, en misant sur la vente directe avec le client à un prix fixe, sans produits supplémentaires vendus en plus du véhicule. Le bureau de vente local sert uniquement d’intermédiaire.

 

Voici les prix de la Genesis G70 2019

  • G70 2.0T Advanced Traction intégrale Aut. à 8 rapp. 42 000 $
  • G70 2.0T Sport Propulsion Man. à 6 rapp. 45 500 $
  • G70 2.0T Elite Traction intégrale Aut. à 8 rapp. 47 000 $
  • G70 2.0T Prestige Traction intégrale Aut. à 8 rapp. 52 000 $
  • G70 3.3T Dynamic Traction intégrale Aut. à 8 rapp. 52 000 $
  • G70 3.3T Sport Traction intégrale Aut. à 8 rapp. 57 500 $

 

Catégories: Actualités

À propos de l'auteur

Paul-Robert Raymond

Actuellement journaliste pupitreur à temps plein au quotidien Le Soleil à Québec, Paul-Robert Raymond collabore également dans les pages Auto et rédige également des textes sur l’aviation dans le même journal. Il a fondé le Magazine AutoLogique dans les années 1990, dans la foulée de l’émergence d’Internet.

écrire un commentaire

<