Le printemps nous amène les premières Polestar 2 à moins de 50 000 $

Le printemps nous amène les premières livraisons de Polestar 2 LpMs 2022 (longue portée, moteur simple). Cette variante du Modèle 2 offre plus d’autonomie, en plus d’être la première Polestar offerte à moins de 50 000 $.

Cette nouveauté lancée par la marque de véhicules électriques créée par Volvo et Geely en 2017 est une berline à hayon dotée d’un seul moteur électrique qui entraîne ses roues avant. Elle est offerte à partir de 49 900 $.

Elle complète la gamme du Modèle 2 qui compte déjà une berline bimoteur à quatre roues motrices; une variante dont les livraisons ont commencé à la fin de l’automne 2021 et qui est offerte à partir de 56 900 $.

Rabais du Québec, mais pas du Canada

Puisque le prix de détail suggéré par le fabricant (PDSF) de ce nouveau Modèle 2 est inférieur à 60 000 $, les acheteurs québécois peuvent profiter des rabais incitatifs à l’achat et à la location offerts par le gouvernement du Québec.

Dans le cas d’un achat, par exemple, un rabais de 8 000 $ réduit en quelque sorte son prix à 41 900 $ avant taxes.

Par contre, cette Polestar n’est toujours pas admissible au programme de rabais incitatifs du gouvernement fédéral. Ce dernier vise, entre autres, des véhicules à 5 ou 6 places et dont le PDSF est inférieur à 45 000 $. Voilà pourquoi l’acheteur de cette version monomoteur ne pourra pas réclamer le rabais à l’achat de 5 000 $ qu’offre ce programme.

Rayonnement accru de la marque

Cela ne rend pas Hugues Bissonnette moins enthousiaste pour autant. Dans un communiqué publié en anglais, hier, ce Québécois qui dirige Polestar au Canada explique qu’en offrant à la fois plus d’autonomie et un prix plus abordable, la Polestar 2 LpMs rend désormais cette marque plus accessible aux consommateurs.

Le Québécois Hugues Bissonnette dirige la marque Polestar au Canada.

En effet, dans son outil de recherche de cotes de consommation de carburant, Ressources naturelles Canada attribue à ce Modèle 2 monomoteur à traction une autonomie de 435 kilomètres. C’est 34 kilomètres de plus que le Modèle 2 bimoteur à quatre roues motrices, qui partage la même batterie de 78 kWh.

Rappelons que pour commander une de ces voitures, ou pour demander à faire un essai routier d’un produit Polestar, un consommateur doit utiliser le site internet Polestar.com.

Réseau de concessions en devenir

Cette marque ne néglige pas pour autant « l’expérience d’achat en personne ». Pour ce faire, un réseau de concessions surnommées « Espace Polestar » est en développement à travers l’Amérique du Nord. D’ici la fin de l’année, ce réseau devrait compter 35 concessions au Canada et aux États-Unis.

Au pays, on en dénombre trois. On les trouve à Laval, Toronto et Vancouver. Dans ces trois villes qui sont considérées comme les marchés clés de la marque, ses stratèges estiment pouvoir exposer leurs produits à environ 85 % des acheteurs potentiels de VÉ.

En outre, pour rendre ces concessions plus attrayantes, Polestar prend en charge le déplacement des véhicules de sa marque dans un rayon de 240 kilomètres de ces établissements, que ce soit pour un essai routier ou du service technique.

Photos : Polestar

Partagez l'article

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

Retour haut de page