Le chiffre du jour : 42 150 $ pour le Mazda MX-30 2022 au Canada; incitatif unique, mais aux États-Unis seulement

Nouvelle mise à jour le 25 août 2021 à 15:12 — Le MX-30 2022, premier véhicule électrique de Mazda, sera en vente cet automne à partir de 42 150 $. Le constructeur en a fait l’annonce par voie de communiqué hier.

Ce prix fait de ce nouveau venu un des VÉ les moins chers au Canada avec la Mini Cooper SE et la Hyundai Ioniq EV. Par ailleurs, sa batterie de faible capacité lui donne l’autonomie la moins importante du créneau des VÉ, soit 161 km. Cela pourrait lui porter ombrage face à des modèles rivaux qui figurent mieux à ce chapitre, et plus encore face à la Bolt EV 2022 qui fait miroiter le prix le plus bas du créneau et une autonomie deux fois et demie plus importante.

Voilà pourquoi Mazda présente le MX-30 comme un véhicule « pour citadins ». Cette expression est souvent employée pour désigner les VÉ actuels offrant une autonomie moins importante (voir le tableau ci-dessous), mais suffisante pour satisfaire les besoins quotidiens d’automobilistes effectuant l’essentiel de leurs déplacements dans une grande ville et ses environs.

Véhicules électriques de moins de 50 000 $ (avant incitatifs) offerts actuellement au Canada.

Cette affirmation s’appuie généralement sur des chiffres publiés par Statistiques Canada en 2016, selon lesquels une majorité de Canadiens parcourent moins de 60 km par jour pour aller travailler.

Pour dorer la pilule aux Canadiens

Pour susciter l’intérêt des acheteurs, Mazda Canada a choisi de bonifier l’offre avec deux incitatifs. Le premier sera un crédit de 500 $ utilisable pour effectuer des recharges à l’aide des bornes du réseau public ChargePoint ou pour l’achat d’une borne de recharge domestique ChargePoint de niveau 2.

Le second incitatif est un programme d’entretien périodique gratuit pour 2 ans ou 32 000 km.

Incitatif original pour les acheteurs des États-Unis seulement

Les stratèges de Mazda North American Operations ont, pour leur part, imaginé un incitatif original pour attirer des acheteurs. En plus d’offrir également un crédit de 500 $US donnant accès aux services et aux produits de ChargePoint, la filiale étatsunienne de Mazda offrira à ses acheteurs le programme « MX-30 Elite Access Loaner ».

Grâce à ce programme, durant les trois premières années où il conduira son MX-30, le propriétaire pourra faire des essais d’une durée de 10 jours au volant d’autres produits de la gamme Mazda. Les concessionnaires pourront ainsi exposer un consommateur à divers modèles qu’il n’aurait peut-être pas imaginé vouloir ou pouvoir s’offrir.

Cette promotion ne sera toutefois pas offerte au Canada. Selon le directeur des Communications sur les produits, Chuck Reimer, Mazda Canada a évalué la pertinence de cette initiative, mais « on a estimé que le plan d’entretien périodique de 2 ans/32 000 km représente une valeur plus substantielle pour les consommateurs canadiens. Ce plan est d’ailleurs unique au marché canadien. »

La finition intérieure du MX-30 est soignée.

Vendu d’abord au Québec et en Colombie-Britannique

La production des MX-30 destinés au Canada a commencé à l’usine de Hiroshima, au Japon. Selon M. Reimer, les premiers exemplaires arriveront chez les concessionnaires au début d’octobre. Les MX-30 seront d’abord offerts au Québec et en Colombie-Britannique exclusivement.

Au Québec, une majorité de concessionnaires ont choisi d’offrir ce VÉ dès son arrivée, nous a confirmé M. Reimer. « À mesure que les véhicules électrifiés vont se multiplier au sein de la gamme Mazda, nous sommes convaincus que les autres concessionnaires vont emboîter le pas », a-t-il ajouté.

Le MX-30 a des portes arrière plus courtes, qui ouvrent à contresens.

Un VÉ pour citadins

Rappelons que le Mazda MX-30 est un utilitaire à hayon conçu pour accueillir jusqu’à 5 personnes. Ses portières donnant accès aux places arrière sont plus courtes et s’ouvrent à contresens, comme le faisaient celles de la Mazda RX-8 (2003-2012).

Son moteur électrique de 80,9 kW est alimenté par une batterie au lithium-ion de 35,5 kWh. Il entraîne les roues avant et produit 107 kW (143 chevaux).

Lorsque la charge de sa batterie atteint son seuil minimum, elle peut être rechargée à 80 % en 36 minutes à l’aide d’une borne de niveau 3, affirme le constructeur. Par ailleurs, avec une borne de niveau 2, il faut 2 h 50 min pour la recharger entièrement, alors que 13 h 40 min sont nécessaires en utilisant une prise murale résidentielle (niveau 1).

Au Canada, Mazda offrira deux niveaux de dotation. Le MX-30 GS d’entrée de gamme sera offert à partir de 42 150 $ et le MX-30 GT, plus cossu, à partir de 47 150 $. À cela s’ajoutera une somme de 1 950 $ pour le transport et la préparation.

Photos : Mazda

Partagez l'article

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on pinterest
Pinterest

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

Retour haut de page