La saison des nids-de-poule

 

Toujours être proactif  

Sur le territoire de l’île de Montréal, en 2017, la moyenne de réparations de nids-de-poule a été de 1765 par jour. C’est un chiffre impressionnant. Le nombre d’impacts que crée chaque trou doit être incalculable et, par le fait même, les risques de dommage sur les véhicules sont inévitables.

Alors pourquoi ne pas être prêt et même prendre de l’avance en sensibilisant votre clientèle et surtout votre personnel ? Recueillez de l’information auprès de votre municipalité sur les recours possibles lors d’un incident du genre et pourquoi ne pas aiguiller vos clients avec les informations reçues ? Faites de même avec quelques compagnies d’assurance. Votre client vous en sera très reconnaissant.

Partagez l'article

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

Retour haut de page