Blogue de Daniel Lafrance: Le temps des adieux

Blogue de Daniel Lafrance: Le temps des adieux

Je tenais à vous l’annoncer moi-même et en primeur dans les pages de ce magazine que j’ai fondé avec Michel Crépault il y a déjà sept ans : je me retire des activités régulières de cette industrie automobile dans laquelle je baigne depuis près de 40 ans maintenant. Et il s’agit donc de mon dernier tour de piste en tant qu’éditeur délégué d’AutoMédia

Je tire ma révérence car, même si c’est un cliché, je veux effectivement consacrer plus de temps à mes enfants (Jean-Frédérick et Audrey) et mon petit-fils (Aym-Rich) que j’ai trop souvent négligés pendant toutes ces années palpitantes passées dans un domaine où chaque jour a recelé des défis et autant de surprises. C’est d’ailleurs cet aspect imprévisible qui a rendu mon métier si excitant.

 

La relève est là

Je n’ai aucune inquiétude pour le magazine AutoMédia et son site Internet, puisque les deux sont entre de très bonnes mains. Une équipe jeune et dynamique s’en occupe 24/7 sous la supervision d’Alexandre Crépault depuis déjà deux ans. Alex a tout doucement allégé notre fardeau, à Michel et moi, et il est maintenant fin prêt à vous livrer le même contenu de qualité que vous avez l’habitude de côtoyer dans l’imprimé et sur notre plateforme Web. 

 

Pas vraiment la retraite

Comme je vis dans l’est de Montréal, plus précisément à Pointe-aux-Trembles, et que je me suis impliqué au fil des années dans ma communauté, je vais continuer à le faire. Auprès de la Chambre de commerce de la Pointe-de-l’Île et par le biais de l’Association des marchands et professionnels du Vieux Pointe-aux-Trembles, et d’autres organismes. 

Le reste du temps, je vais continuer à soutenir fiston dans sa compagnie de rénovation, RénoArtisan, une belle entreprise en pleine expansion qui mérite sa place au soleil.

 

Mes remerciements

Je pourrais simplifier et dire tout simplement « merci ! » à la vie. Mais j’aimerais souligner à quel point j’ai eu le bonheur de travailler tout ce temps sur plusieurs dossiers fascinants, de relever des défis palpitants et de rencontrer des gens extraordinaires un peu partout sur la planète. C’est d’ailleurs de toutes ces personnes dont je garderai le plus mémorable souvenir. Il n’y aurait pas assez de pages dans ce magazine pour toutes les remercier !

Quant à notre industrie, vous avez remarqué comme moi avec quelle richesse d’idées et d’innovations elle a rapidement évolué ces dernières décennies. Je crois que cette tendance se maintiendra, mais il ne faudra jamais oublier l’être humain, qui est la matière première de cette industrie. Pour moi, c’est ce qui est le plus précieux, bien avant l’huile et la tôle.

Je tourne la page sans regret mais avec un petit pincement au cœur, car je vais sûrement m’ennuyer de certaines activités et, surtout, de plusieurs personnes.

Merci à tous et au plaisir de vous croiser dans un salon de l’auto, bien sûr !

 

Sur la photo:

Le président du SIAM 2016, Michel Gaudette, entouré de Michel Crépault, éditeur du magazine AutoMédia et de Daniel Lafrance.

À propos de l'auteur

Daniel Lafrance

Depuis plus de 30 ans déjà que je sillonne le monde de l’automobile, au début chez les concessionnaires comme vendeur, directeur commercial et directeur des ventes. Un bon moyen de comprendre le milieu. Ce qui m'a amené à l’édition c’est le travail d’organisateur et de coordonnateur dans le domaine de l’automobile. Je ne suis pas vraiment un maniaque d’autos, j'ai plus tôt un faible pour les camions et les VUS, tout ce qui peux tirer, pousser et travailler fort, ce qui me fascine c’est de voir ces superbes mécaniques à l’œuvre. Je travail surtout dans ce milieu pour rencontrer les gens qui façonnent ce monde et le rend aussi effervescent et surprenant c’est ce qui me passionne. Cofondateur d'AutoMédia.

écrire un commentaire

<