Fiat 124 Spider Abarth: Une MX-5 à l’italienne

Fiat 124 Spider Abarth: Une MX-5 à l’italienne

Pour ceux qui ne le savaient pas déjà, la Fiat 124 Spider est essentiellement une Mazda MX-5 (ou une Mazda Miata pour les intimes). Malgré le fait que la Spider utilise un différent moteur, un look distinct et une suspension calibrée de façon différente, le roadster italien est construit dans la même usine de Mazda à Hiroshima, au Japon. 

 

 

Sirius: Application

Les plus: Un look plus frappant 

Les éloges n’ont cessé de pleuvoir durant ma semaine d’essai. Jeunes, plus vieux, hommes et femmes, plusieurs ont pris la peine de complimenter la voiture. Mon véhicule d’essai, une version Abarth blanche munie d’un capot et d’un coffre peints à la main en noir (une option de 3000 $ !), a attiré une foule de passants comme aucune MX-5 ne l’a fait dans le passé. En fait, à bien y penser, les seuls commentaires que reçoit la MX-5 (autres que par des connaisseurs) soulignent le stéréotype du « ah non, un char de coiffeuse ». Mais pas avec la Fiat. Il ne faut pas oublier que non seulement la Fiat utilise une carrosserie bien à elle, mais que le modèle Abarth bénéficie aussi de pare-chocs avant et arrière plus agressifs.  

Fiat 124 Spider Abarth

Carrières Auto

 

Les plus: Exclusivité 

Ce qui fait mal à Fiat est une bénédiction pour les propriétaires du modèle. Car, comme vous le verrez dans le paragraphe un peu plus bas, les ventes de la Fiat se font rares. Ce qui veut dire que les quelques élus qui auront choisi le modèle profiteront d’une exclusivité sur la route que les propriétaires de MX-5 ne pourront jamais avoir. 

Fiat 124 Spider Abarth

 

Les plus: Détails dans l’habitacle

Dans la cabine de la MX-5, le dessus de la portière, peint de la même couleur que la carrosserie, sont en plastique. Non seulement c’est peu confortable pour le coude (position de conduite de paresseux), mais ça donne au véhicule une allure de jouet. La Fiat utilise plutôt un fini en cuir, beaucoup plus confortable et, surtout, plus plaisant à l’œil. 

Les moins: Plus puissante, moins rapide 

Au lieu du moteur de 2,0L atmosphérique de la MX-5, la Spider se sert du moteur MultiAir 1,4L turbo à 16 soupapes de Fiat. Ce moteur développe 164 chevaux (160 sur les modèles ordinaires) et 184 lb-pi de couple. C’est 13 chevaux et 3 livres de couple de plus que sa cousine la MX-5. Le problème, c’est que la Fiat produit sa puissance beaucoup plus tard dans sa bande de régime. Elle est donc un peu plus lente (presque une seconde de plus sur le 0-100 km/h), mais il est aussi plus difficile d’en extirper toute la puissance. 

Fiat 124 Spider Abarth

 

 

Les moins: La boîte manuelle

La boîte manuelle de la Fiat n’est pas la même que celle de la MX-5. C’est en fait la boîte de l’ancienne génération de MX-5 (NC). Fiat explique que la décision a été prise pour supporter le couple supplémentaire du moteur turbo. Enfin, aussi plaisante soit-elle, la boîte manuelle de la Fiat n’est pas aussi raffinée que celle de la MX-5 de dernière génération (ND). 

Fiat 124 Spider Abarth

 

Les moins: Des petits détails, mais…

Le volant de la Spider n’est pas ajustable en profondeur, contrairement à celui de la MX-5. Sur un bolide du genre, cette petite différence permet de vraiment maximiser la position de conduite. Les sièges de cuir avec double couture exclusifs à l’Abarth sont superbes. Par contre, ils ne sont ni très bons pour le support dans le bas du dos ni très bons pour le support latéral. À cet égard, la MX-5 fait mieux, surtout lorsqu’équipée des sièges Recaro offerts en option. 

 

 

 

LES VENTES

Ce n’est pas facile. La 124 Spider n’affiche que deux ventes au Québec en septembre dernier et 42 au total cette année. À titre de comparaison, Mazda a vendu 14 MX-5 en septembre et 277 depuis janvier. C’est six fois plus… On peut donc comprendre que FCA soit en train de mijoter sur la possibilité de cesser la production de son modèle Spider. 

Fiat 124 Spider Abarth

CONCLUSION

La MX-5, le roadster le plus vendu à travers la planète, a toujours eu une réputation pour son simple plaisir de conduire. À quelques détails près, la Fiat 124 Spider accomplit le même travail. L’acheteur potentiel doit donc se poser la question suivante : est-ce que le style de la 124 Spider pèse plus dans la balance que les performances plus aiguisées de la MX-5 ?

Fiat 124 Spider Abarth

Catégories: Essais, essais

À propos de l'auteur

écrire un commentaire

<