Les experts: Toyota Yaris Berline 2016

Essai: Toyota Yaris berline 2016

Tableau de bord

 À l’intérieur, l’influence de Mazda est encore plus évidente. En fait, Toyota n’a absolument rien changé à l’habitacle du véhicule par rapport à la Mazda2, si ce n’est que d’apposer son logo au centre du volant. On retrouve ainsi les mêmes commandes, les mêmes matériaux et le même système d’infodivertissement que dans les produits Mazda.

 

Habitabilité

Même avec un petit gabarit, la Yaris Berline réussit à bien accommoder ses passagers, même ceux à l’arrière. Des commodités comme les miroirs électriques et chauffants, l’air climatisé, le régulateur de vitesse et le bouton-poussoir au démarrage sont toutes offertes de série.

 

Mécanique

Une seule motorisation équipe la Yaris Berline pour 2016. Il s’agit d’un moteur Mazda de 1,5 litre développant 106 chevaux et 103 livres-pied de couple. Des transmissions manuelle et automatique, toutes deux à six rapports, peuvent être intégrées au véhicule.

Partagez l'article

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

Retour haut de page