Essai: Lexus NX 300

Essai: Lexus NX 300

S’il y a un véhicule qui ne passe pas inaperçu sur la route c’est bien la Lexus NX avec sa calandre avant prédominante, qui lui donne un look des plus agressif. Avec les phares stylisés de chaque côté et son design profilé il a tout pour faire tourné les têtes.

 

Sirius: Application

Parlons chiffres

La Lexus NX fait partie du segment très concurrentiel des utilitaires sport compacts de luxe qui comporte 21 véhicules en tout, c’est la catégorie ou il y a le plus concurrence.  Et la Lexus NX ce débrouille très bien dans son segment, il a terminé la course des ventes pour l’année 2018 au septième rang avec 1245 ventes, derrière les très populaires produits BMW, Mercedes-Benz et Audi.

 

Modèles et prix

Très simple il y a la Lexus NX 300 et la Lexus NX 300h ce dernier est hybride. Avec la grande offre d’options telles que, groupe Premium, groupe Luxe, groupe exécutif ou la série F Sport 1, 2 et 3 vous avez une panoplie de Lexus NX 300 et 300h disponible.

Pour la Lexus NX 300 les prix s’échelonnent entre 46 620$ et 59 870$ et pour la Lexus 300h entre 53 820$ et 65 470$.

 

Technologie

La Lexus NX 300 est muni d’un moteur 4 cylindres turbo de 2L avec une puissance de 235 CH qui consomme 10,6L/100Km en ville et 8,5L/100Km sur route. Tandis que la Lexus NX 300h est muni du moteur hybride Lexus qui consomme 7,2L/100Km en ville et 7,9L/100Km sur route.

Un écran multimédia central de 8 pouces avec la technologie Bluetooth orne la planche de bord. Avec une radio à huit haut-parleurs sans oublier la prise d’entrée audio USB.

Catégories: Essais, essais
Tags: Essai, Lexus, NX

À propos de l'auteur

Daniel Lafrance

Depuis plus de 30 ans déjà que je sillonne le monde de l’automobile, au début chez les concessionnaires comme vendeur, directeur commercial et directeur des ventes. Un bon moyen de comprendre le milieu. Ce qui m'a amené à l’édition c’est le travail d’organisateur et de coordonnateur dans le domaine de l’automobile. Je ne suis pas vraiment un maniaque d’autos, j'ai plus tôt un faible pour les camions et les VUS, tout ce qui peux tirer, pousser et travailler fort, ce qui me fascine c’est de voir ces superbes mécaniques à l’œuvre. Je travail surtout dans ce milieu pour rencontrer les gens qui façonnent ce monde et le rend aussi effervescent et surprenant c’est ce qui me passionne. Cofondateur d'AutoMédia.

écrire un commentaire

<