Essai Jeep Renegade : Jeep doit faire mieux 

Qu’on se le dise honnêtement, les ventes du Renegade ne vont pas bien. En septembre dernier, Jeep en a vendu 5 au Québec (78 à ce jour cette année). En termes de ventes, c’est pas mal le fin fond de sa catégorie. Sur les 14 joueurs du segment, il n’y a que le Fiat 500X qui fait pire. 

Pour mettre les choses en perspective, voici à quoi ressemblent les ventes du Renegade par rapport à la concurrence durant les 9 premiers mois de 2019 : 

Jeep Renegade 2019
Tableau des ventes du Jeep Renegade et des autres utilitaires sous compacts durant le mois de SEPTEMBRE 2019 au Québec.

 

 

LES PLUS

Enfin, un peu d’attitude! : Des VUS sous-compacts comme le Honda HRV ou le Nissan Qashqai sont d’excellents achats du point de vue rationnel. Pas trop chers, pas trop gourmands, fiables, etc. Mais aussi logique que puisse être leur acquisition, ils sont aussi passionnants qu’un poisson mort. Le petit Jeep donne au moins le bienfait de dégager un peu de caractère. Le capot dans la face, la conduite un peu cahoteuse (mais tout de même viable au quotidien), un moteur turbo qui punch (malgré des délais de réaction notables)… autant d’éléments qui rendent son utilisation un peu moins endormante que les achats classiques du segment.  

Partagez l'article

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

Retour haut de page