Essai Jeep Renegade : Jeep doit faire mieux 

Essai Jeep Renegade : Jeep doit faire mieux 

Qu’on se le dise honnêtement, les ventes du Renegade ne vont pas bien. En septembre dernier, Jeep en a vendu 5 au Québec (78 à ce jour cette année). En termes de ventes, c’est pas mal le fin fond de sa catégorie. Sur les 14 joueurs du segment, il n’y a que le Fiat 500X qui fait pire. 

Pour mettre les choses en perspective, voici à quoi ressemblent les ventes du Renegade par rapport à la concurrence durant les 9 premiers mois de 2019 : 

Jeep Renegade 2019

Tableau des ventes du Jeep Renegade et des autres utilitaires sous compacts durant le mois de SEPTEMBRE 2019 au Québec.

 

 

LES PLUS

Enfin, un peu d’attitude! : Des VUS sous-compacts comme le Honda HRV ou le Nissan Qashqai sont d’excellents achats du point de vue rationnel. Pas trop chers, pas trop gourmands, fiables, etc. Mais aussi logique que puisse être leur acquisition, ils sont aussi passionnants qu’un poisson mort. Le petit Jeep donne au moins le bienfait de dégager un peu de caractère. Le capot dans la face, la conduite un peu cahoteuse (mais tout de même viable au quotidien), un moteur turbo qui punch (malgré des délais de réaction notables)… autant d’éléments qui rendent son utilisation un peu moins endormante que les achats classiques du segment.  

 

 

Capable hors route : Je ne peux prétendre avoir réellement testé les capacités du petit Jeep hors route. Mais les outils sont là pour le faire. Outre le modèle de base, le système 4×4 Jeep Active Drive avec un système de gestion de la motricité Selec-Terrain est offert. Les modèles Trailhawk et Limited reçoivent en plus un système Jeep Active Drive Low 4×4. Chose certaine, si j’avais à choisir n’importe quel petit utilitaire pour une aventure dans les bois, ma confiance irait au Jeep. 

 

 

Infodivertissement : Faisant partie de la famille FCA, le Renegade fait usage du système UConnect, un des meilleurs de l’industrie. Le modèle de base comprend un écran de 5 pouces, tandis que les autres versions utilisent la version 4 du système et son écran de 7 pouces. 

 

 

LES MOINS

Motorisation discutable : Le moteur essayé, soit le bien connu 4-cylindres en ligne MultiAir turbo de 1,3L de Fiat jumelé à une transmission automatique à 9 rapports, n’est pas tout à fait le plus souple du segment. À diverses reprises, entre le délai de réaction du turbo et la transmission qui cherche le bon rapport, il faut se mettre à compter les secondes. Pas très pratique lors des dépassements un peu serrés. L’économie d’essence n’est pas la meilleure du segment non plus. Un moteur de base de 2,4L atmosphérique est aussi disponible. 

 

 

Pas très spacieux : C’est pas gros là-dedans! À titre d’exemple, le coffre offre environ 350L d’espace cargo les sièges arrière en place. Le Honda HRV, lui, en propose environ 450L. Une fois les sièges baissés, le volume de chargement du Renegade passe à environ 1300L contre 1665 pour le HRV.  

 

 

Le prix : Selon moi, il s’agit ici du plus gros problème. C’est carrément absurde. Mon véhicule d’essai affichait une étiquette de plus de 42 000 $. C’est complètement dérisoire. Même pour un modèle de base (Renegade Sport), sans aucune option, le prix dépasse les 30 000 $ si on inclut les frais de transport et de préparation. Même avec des rabais et des taux d’intérêt subventionnés, la pilule demeure difficile à avaler. 

Jeep Renegade 2019 tout équipé

Prix du Jeep Renegade High Altitude 2019 tout équipé

 

Conclusion

Malgré les quelques points positifs du Renegade, le négatif pèse lourd dans la balance. Devant une compétition extrêmement féroce, le Renegade a beaucoup de difficultés à justifier sa place. Et ses ventes sont un miroir de ce constat. 

Pourtant, l’idée d’un Jeep dans la catégorie des sous-compacts est bonne. En apportant son savoir-faire en matière de tout-terrain, tout en profitant de la forte image de la marque, avec son petit Jeep, FCA devrait avoir un gagnant sous la main. 

Mais il y a du travail à faire. Selon les rumeurs, une nouvelle génération est à prévoir d’ici les prochaines années. En espérant que les choses s’amélioreront à ce moment-là.       

 

Catégories: Essais, essais

À propos de l'auteur

Alex Crépault

Passionné de l'automobile depuis 1981. Journaliste automobile, créateur du magazine Québec Tuning, promoteur de la série Drift Mania, directeur de marketing automobile pour BMG/Scion Canada et co-propriétaire de MediaGo Communications Inc.

écrire un commentaire

<