Essai Ford F-150 Power Stroke (diesel) : une carte de plus pour le no 1

Essai Ford F-150 Power Stroke (diesel) : une carte de plus pour le no 1

Depuis plusieurs années maintenant, en terme de ventes d’unités, la série F de Ford domine le marché de l’automobile haut la main. Avec une avance aussi importante sur la concurrence, il serait facile pour Ford de rester assis sur ses lauriers. Sans surprise, Ford démontre bien qu’elle entend faire exactement l’inverse. L’arrivée du nouveau Ford F-150 V6 Power Stroke en est la preuve. Ainsi, le constructeur de Dearborn vient rejoindre le Ram 1500 EcoDiesel, qui jusqu’à présent représentait la seule option carburant au diesel chez les camionnettes d’une demi-tonne.

SiriusXM

 

 

VENTES AU QUÉBEC: Ford F-150 VS Honda Civic
2017 2016 2015
Ford Série F 25 386 25 855 18 423
Honda Civic 19 600 19 161 20 803

 

Technique

Le moteur diesel V6 Power Stroke de 3,0 L livre une puissance de 250 chevaux et un couple de 440 lb-pi, dont le couple maximal est atteint à seulement 1750 tours par minute.

La capacité de remorquage est de 5171 kg (11 400 lb) et, selon la configuration, la camionnette peut avoir une charge utile maximale de 916 kg (2020 lb),

La puissance est transmise aux roues au moyen d’une boîte de vitesses automatique à 10 rapports. Sans surprises, les rapports de la transmission sont étalonnés spécialement pour favoriser la puissance à bas régime.

Selon un communiqué de presse de Ford Canada, le constructeur vise une consommation moyenne de 7,8 L aux 100 km. Après une semaine d’essai, la consommation moyenne de notre véhicule affichait une note de 9,8L aux 100km. 

 

 

Habitacle du F-150 2018

Derrière le volant

Du couple à bas régime à revendre et une consommation relativement basse. Sans surprises, le F-150 Power Stroke répond aux attentes, comme anticipé. Mais ce qui étonne, c’est à quel point le moteur diesel est silencieux. Le grondement normalement associé aux mécaniques diesels est carrément absent de l’expérience. J’irai même jusqu’à dire qu’il s’agit du véhicule de promenade muni d’un moteur diesel le plus silencieux sur le marché. Et j’inclus les véhicules allemands dans l’équation.

 

 

Ford F-150 2018

Quelles versions avec le moteur diesel Power Stroke?

Version Moteurs disponibles
F-150 XL 3,3 L V6 GDI (standard)

2,7 L EcoBoost V6

5,0 L V8

3,5 L EcoBoost

F-150 XLT 3,3 L V6 GDI (standard)

2,7 L EcoBoost V6

5,0 L V8

3,5 L EcoBoost

F-150 Lariat 2,7 L EcoBoost V6 (standard)

5,0 L V8

3,5 L EcoBoost

3,0 L Power Stroke diesel

F-150 King Ranch 5,0 L V8 (standard)

3,5 L EcoBoost

3,0 L Power Stroke diesel

F-150 Platinum 5,0 L V8 (standard)

3,5 L EcoBoost

3,0 L Power Stroke diesel

F-150 Limited 3,5 L EcoBoost (standard)
F-150 Raptor 3,5 L High Output EcoBoost

 

 

Ford-F150 2018

Est-ce que le F-150 Power Stroke va se vendre?

Ford Canada estime que 5 % des F-150 vendus seront équipés du moteur V6 Power Stroke. Si on se base sur les ventes des années passées ainsi que sur celles en cours, on peut s’attendre à voir un peu plus de 1000 F-150 Power Stroke trouver preneur au cours des 12 prochains mois. En supposant que l’approvisionnement ne sera pas un problème, il est fort probable que Ford atteigne ses objectifs de vente.

 

 

Deux clientèles cibles

Selon Ford, il y a deux types de clients pour un véhicule comme le F-150 Power Stroke.

Dans un premier temps, il y a le conducteur de camionnette qui se soucie de la facture à la pompe. On connaît tous quelqu’un qui a abandonné sa camionnette en raison du coût astronomique en pétrole. Avec le F-150 Power Stroke, les coûts supplémentaires sont principalement absorbés à l’achat (et lors des entretiens, souvent plus onéreux), mais au moins, les visites à la pompe diminuent de façon importante.

Dans un deuxième temps, Ford compte aussi séduire les clients qui misent sur les capacités de remorquage de leur camionnette. En effet, muni du moteur Power Stroke, le F-150 peut atteindre une capacité de remorquage de 5171 kg (11 400 lb). Seul le F-150 muni du moteur EcoBoost de 3,5 L de deuxième génération est capable de tirer une charge supérieure (13 400 livres).

 

Catégories: Essais, essais

À propos de l'auteur

Alex Crépault

Passionné de l'automobile depuis 1981. Journaliste automobile, créateur du magazine Québec Tuning, promoteur de la série Drift Mania, directeur de marketing automobile pour BMG/Scion Canada et co-propriétaire de MediaGo Communications Inc.

écrire un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas dévoilée
Les champs requis sont indiqué*