Dévoilement du Honda HR-V 2016

Dévoilement du Honda HR-V 2016

Honda vient de nous présenter son nouveau HR-V. Je viens de le conduire… mais je ne peux pas vous livrer mes impressions de conduite, ni même d’autres informations trop précises… En effet, Honda Canada a fait promettre aux médias présents (à Miami) de patienter jusqu’au 30 avril avant de tout divulguer. Pourquoi? Pour laisser le temps à Honda USA de faire le tour des médias des 50 États avec le HR-V. Quand ça sera fait, tout le monde pourra en jaser en même temps, Honda espérant ainsi créer un tsunami médiatique.

Cela dit, j’ai le droit de vous montrer mes images prises en Floride, je peux vous rappeler les spécifications techniques de la bibitte telles que dévoilées à Montréal et je peux vous donner au moins 5 bonnes raisons pour lesquelles, à mon avis, ce multisegment compact va faire un malheur au Québec.

Trader

Et maintenant, 5 raisons qui, d’après moi, rendront le HR-V prometteur en sol québécois :

 

# 1 : Son format compact. Un gabarit de plus en plus en demande par le public.

# 1 : Son format compact. Un gabarit de plus en plus en demande par le public.

 

#2 : Son alternance entre les qualités d’un coupé et d’un utilitaire. Entre le « beau » et le « pratique ».

#2 : Son alternance entre les qualités d’un coupé et d’un utilitaire. Entre le « beau » et le « pratique ».

 

# 3 : Son aménagement intérieur très polyvalent. Puisque Honda a déjà réussi ce tour de force avec la Fit, pourquoi pas avec le HR-V ?

# 3 : Son aménagement intérieur très polyvalent. Puisque Honda a déjà réussi ce tour de force avec la Fit, pourquoi pas avec le HR-V ?

# 4 : Son look. Autant à l’extérieur qu’à l’intérieur. Peut-être pas révolutionnaire mais, franchement, avouez qu’il est plaisant à regarder.

# 4 : Son look. Autant à l’extérieur qu’à l’intérieur. Peut-être pas révolutionnaire mais, franchement, avouez qu’il est plaisant à regarder.

# 5 : Sa traction intégrale. À Miami, pas un problème. Chez nous, un « must ».

# 5 : Sa traction intégrale. À Miami, pas un problème. Chez nous, un « must ».

Et voilà. On se reparlera plus en détails du Honda HR-V quand l’embargo sera levé. D’ici là, on va s’entendre sur une chose : Honda a bien fait ses devoirs.

 

Empattement : 2 610 mm. Autrement dit, juste un peu moins que le CR-V (2 620 mm), plus que la Fit (2 530 mm).

Habitacle : bon pour 5 personnes.

Soute à bagages : 1 665 litres une fois rabattus les dossiers de la banquette, c’est-à-dire mieux que certains VUS compacts.

Moteur : celui de la Civic, i,e. le 4-cylindres 1,8L qui développe 141 chevaux et 127 lb-pi de couple.

Transmission : une CVT (on s’en doutait) mais aussi une boîte manuelle 6 vitesses (une belle surprise mais seulement pour les modèles à 2WD).

Traction : au choix, avant ou rouage intégral.

Versions : LX, EX et EX-L, ce qui fait que vous pourrez, par exemple, jouir d’un HR-V disposant de l’ingénieux système LaneWatch (caméra dans le miroir extérieur du passager).

Prix : même si la compagnie nous l’avait appris, ce qu’elle s’est bien garder de faire, je ne pourrais pas vous en parler. Mais… ça ne prend pas la tête à Papineau pour deviner que les dirigeants éviteront de fixer une fourchette de prix qui ferait mal paraître celle du CR-V !

 

Catégories: Premier Contact

À propos de l'auteur

écrire un commentaire

<