Conciliation travail – vie personnelle : une responsabilité partagée avec les gestionnaires?

Conciliation travail – vie personnelle : une responsabilité partagée avec les gestionnaires?

Est-ce que la conciliation travail – vie personnelle est une responsabilité devant être partagée par les gestionnaires? Il semble que oui. Cette mesure qui favorise chez les couples un partage équitable des besoins de conciliation est un enjeu prédominant surtout pour les employées dans une proportion de 58 % après les conditions salariales, selon les résultats d’une étude. 

 

Sirius: Application

Étude à l’appuie

En fait, une étude menée par le Centre d’intégration au marché de l’emploi (CIME) pour le CSMO-Auto arrive à trois constats en matière de rétention de main-d’œuvre dans le secteur des services automobiles. En plus de partager la responsabilité auprès des gestionnaires, cette étude conclut qu’il faut «favoriser la mise en place de mesures formelles de conciliation travail – vie personnelle pour rendre accessibles et équitables les demandes de conciliation des employé [e]s et favoriser l’attraction et la rétention du personnel» et «offrir du soutien aux gestionnaires dans la mise en place et la promotion de mesures de conciliation obligatoires comme la politique contre le harcèlement psychologique».

«Les résultats de cette étude permettront au CSMO-Auto d’émettre des stratégies de conciliation travail-vie personnelle favorisant le recrutement et le maintien en emploi de la main-d’œuvre dans l’industrie » a affirmé Nathalie Ruest, chargée de projet au CSMO-Auto et responsable de la coordination de cette étude, financée par la Commission des partenaires du marché du travail (CPMT).

Carrières Auto

Enfin, cette étude soulève que sur les 107 605 salariés de l’industrie des services automobiles, 18,3 % sont des femmes.

 

Quelques données tirées de l’étude :

  • 23 % des femmes (11 % des hommes) estiment ressentir du stress en lien avec des problèmes de conciliation travail et vie personnelle. Les difficultés principales des femmes sont durant l’été et la semaine de relâche puisque les enfants sont en congés durant cette période et il est donc difficile de s’arranger avec la garde.
  • 74 % des femmes demandent des congés pour des raisons familiales.
  • 53 % des femmes demandent de l’aide dans l’aménagement du temps de travail.
  • 35 % des femmes demandent une semaine de congé supplémentaire durant la semaine de relâche.
  • 34 % des femmes demandent un décalage de journée de travail pour des urgences familiales.
  • Les hommes ne sont généralement pas à l’aise de faire des demandes de conciliation. 

 

Résultats de l’étude

Les résultats de cette étude peuvent être lus à cette adresse : https://www.csmo-auto.com/etudes-et-diagnostics/etude-conciliation-travail-vie-personnelle

Mission du CSMO-Auto

La mission du CSMO-Auto est d’agir comme levier dans l’industrie des services automobiles sur le plan de la main-d’œuvre afin d’améliorer l’emploi, les compétences, les pratiques de ressources humaines et la connaissance du secteur. 

 

 

Catégories: Actualités, Actualités

À propos de l'auteur

Paul-Robert Raymond

Actuellement journaliste pupitreur à temps plein au quotidien Le Soleil à Québec, Paul-Robert Raymond collabore également dans les pages Auto et rédige également des textes sur l’aviation dans le même journal. Il a fondé le Magazine AutoLogique dans les années 1990, dans la foulée de l’émergence d’Internet.

écrire un commentaire

<