CarPlay & Android Auto: Mazda comble son retard

CarPlay & Android Auto:  Mazda comble son retard

Comparativement à d’autres constructeurs, Mazda accusait un sérieux retard par rapport à l’intégration dans ses véhicules de Apple CarPlay et Google Android Auto, deux interfaces de plus en plus populaires auprès des conducteurs. Or, le constructeur vient de rattraper le train en marche et même de se substituer à la locomotive en annonçant que son CX-9 2019 offre désormais de série les deux systèmes.

SiriusXM

Mieux encore : d’autres modèles Mazda sur la route depuis quelques années pourront bénéficier de ces logiciels grâce à une installation rétroactive proposée à prix alléchant.

Et enfin, pour couronner le sundae, le fabricant d’Hiroshima s’est arrangé pour que le conducteur jouisse d’une convivialité qui surpasse celle de la compétition (pour le moment).

 

Facilité d’utilisation

Les conducteurs qui ont déjà tenté de faire fonctionner les affichages maison du constructeur en parallèle avec ceux d’Apple ou de Google savent que la cohabitation n’est pas simple. Par exemple, si vous utilisez la navigation d’Apple, bonne chance pour revenir à celle du véhicule !

Mazda a résolu le problème : une simple pression plus ou moins longue sur le bouton « Home » permet d’alterner avec fluidité entre les deux écrans. L’interrupteur de la reconnaissance vocale, lui, active Siri ou Google Assistant.

Autre exemple : vous écoutez une station de radio locale, vous passez au contenu musical d’Apple, puis vous souhaitez vouloir revenir au poste de tantôt. L’innovation de Mazda permet de le faire sans accroc en une seule étape.

Et, tant qu’à être dans la musique, parlons de SiriusXM. D’une part, le géant de la radio satellite et Mazda se sont entendus pour offrir aux nouveaux acheteurs de CX-9 un essai gratuit de 5 ans de Travel Link, ce qui comprend notamment des infos en direct sur le trafic, la météo et les prix de l’essence aux stations-services à proximité.

D’autre part, SiriusXM veut faire profiter à ses abonnés de nouveaux services élargis, tel TuneStart qui démarre au début une chanson qu’on attrape par hasard.

 

Une offre élargie

Comme on l’a dit, le CX-9 2019 inclut de série ces améliorations. Petit à petit, l’ensemble du portfolio 2019 de Mazda y goûtera aussi (plus tard pour la MX-5).

Jusqu’au 28 février 2019, il n’en coûtera que 250$ aux propriétaires actuels de Mazda6 2018 et de CX-3 2019 pour que leur concessionnaire ajoute l’électronique nécessaire pour voyager en compagnie de CarPlay et Android Auto.

Il en coûtera ensuite 445$, incluant 1,4 heure d’ouvrage à la concession basée sur le taux horaire le plus élevé constaté à travers le réseau Mazda (il est donc possible que la facture soit moins élevée chez certains concessionnaires).

« Oui, nous étions un peu en retard mais il faut aussi dire que le développement de notre application a été plus long parce que nous voulions nous assurer de pouvoir inclure dans notre offre plusieurs de nos anciens modèles », soutient Matthew Valbuena, ingénieur au centre de R&D de Mazda en Californie.

Voici la liste des véhicules susceptibles de recevoir l’amélioration rétroactive (ils sont déjà équipés de Mazda Connect) :

  • Mazda3 2014
  • Mazda6 2016
  • MX-5 2016
  • Mazda MX-5 RF 2017
  • CX-3 2016
  • CX-5 2016
  • CX-9 2016

 

D’abord la sécurité

Mazda est la première à admettre qu’elle se tourne volontiers vers les applications dernier cri en autant que celles-ci ne menacent pas la sécurité du conducteur et de ses passagers. Le fabricant passe beaucoup de temps à analyser les gestes au volant qui sont sécuritaires et ceux qui le sont moins, les meilleurs boutons (leurs formes, leurs sensations tactiles, etc.), les emplacements idéaux sur le tableau de bord qui déconcentrent le moins le pilote, le nombre optimal d’informations à soumettre par écran. Bref, Mazda veut bien moderniser ses intérieurs mais toujours en minimisant les risques de distraction.

Le principe maître qui guide cette philosophie se dit « Jinba Ittai » en japonais, une expression qui désigne un cavalier capable de tirer de l’arc tout en filant au galop sur sa monture. Cette fusion entre l’homme et l’animal, Mazda tente de la reproduire entre le conducteur et sa machine. Tout ce qui peut nuire à cette osmose est bannie des cahiers de charge.

En revanche, Mazda est également convaincue qu’en apportant à chaque année des innovations à ses véhicules, les clients apprécieront et seront de plus en plus nombreux.

 

Mazda CX-9 Apple CarPlay

Le tableau de bord du nouveau multisegment intermédiaire CX-9 sera le premier de Mazda à intégrer de série les interfaces Apple CarPlay et Google Android Auto.

 

Sur la photo d’entête: 

Matthew Valbuena, ingénieur au centre de R&D de Mazda en Californie, et Chuck Reimer, spécialiste sénior des communications pour Mazda Canada, sont très enthousiastes par rapport à la nouvelle percée technologique.

 

 

Catégories: Actualités

À propos de l'auteur

écrire un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas dévoilée
Les champs requis sont indiqué*