Académie Kia : la nouvelle stratégie de recrutement chez La Force Kia

« Walt Disney a sa propre université. Et bien nous, chez La Force Kia, nous avons désormais notre académie ». C’est dans ces mots que Steeve Michel, vice-président du groupe La Force Kia présente la toute nouvelle initiative de son organisation pour faciliter le recrutement : l’Académie Kia.

Depuis le début du mois de janvier, l’entreprise, qui détient les concessions Kia Val-Bélair, Kia Sainte-Foy et Kia Québec, a littéralement mis sur pied une école qui lui sert de bassin exclusif pour recruter de nouveaux employés. « Que ce soit pour un poste de réceptionniste ou de chef mécanicien, de directeur financier ou de conseillère aux ventes, notre nouvelle académie est destinée aux personnes qui veulent travailler dans le milieu automobile », explique Steeve Michel.

Ceux et celles qui se joignent à l’académie ont le privilège de bénéficier d’une formation, de mentorat, et ce, tout en recevant un salaire, insiste Steeve Michel.

 

L’académie Kia représente un investissement d’au moins 500 000$ par année. « Sur le coup, c’est beaucoup d’argent, mais c’est une fraction du prix de ce que peut coûter l’embauche à répétition de nouveaux employés » – Steeve Michel, vice-président du groupe La Force Kia

 

Bien avant la pandémie

Cette idée d’académie mijotait dans la tête de la direction du groupe bien avant que ne survienne la pandémie. L’acquisition d’un bâtiment voisin à la concession Kia Sainte-Foy l’automne dernier, qui appartenait à Caravane Marco, a donné des ailes au projet.

Steeve Michel estime que l’initiative, qui emploie quatre formateurs, représente un investissement d’au moins 500 000$ par année. « Sur le coup, c’est beaucoup d’argent, mais c’est une fraction du prix de ce que peut coûter l’embauche à répétition de nouveaux employés. On en a déjà fait le calcul, et le chiffre est épeurant », soutient-il.

 

Déjà une vingtaine de recrues

Après un mois d’activité, l’académie a reçu plus de 120 candidatures âgées de 20 et 55 ans. De ce nombre, une quarantaine a été interviewée et une vingtaine, dont sept personnes intéressées par la mécanique, a été recrutée pour recevoir une formation.

« Nous sommes convaincus que cette stratégie constitue une solution-clé pour recruter et fidéliser les quelque 300 employés qui font partie de notre équipe. Un des conseillers issus de notre nouvelle académie a d’ailleurs déjà été sacré meilleur vendeur de la semaine à notre concession de Val-Bélair », conclut fièrement le concessionnaire.

Les premiers gradués de l’Académie Kia.

 

Partagez l'article

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

Retour haut de page