2017, l’année des camions

C’est vrai, nous avons assisté à quelques présentations de nouveaux véhicules verts. Selon mon humble opinion, les constructeurs manquent de conviction. Pour eux, les VE, c’est pour demain. Oui, tout le monde croit au véhicule électrique (enfin, presque tout le monde…). Mais entre-temps, il y a encore pas mal de jus à presser des camions et des véhicules à essence. Et on peut compter sur notre industrie pour extirper chaque dollar possible des bons vieux moteurs à combustion avant de complètement changer son fusil d’épaule.

Si j’avais à parier, je dirais que les ventes de voitures électriques commenceront à prendre une vraie place dans notre industrie quelque part entre 2020 et 2025. Au moment précis où constructeurs, concessionnaires et consommateurs y trouveront réellement leur compte. Pas avant.

Partagez l'article

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on pinterest
Pinterest

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

Retour haut de page