Yokohama va hausser ses prix au Canada en novembre

Le fabricant japonais de pneus Yokohama va hausser le prix de la plupart de ses pneus de voitures de promenade, de camionnettes et de véhicules commerciaux. Cette annonce faite par voie de communiqué par sa filiale locale aujourd’hui s’explique. avant tout, par une augmentation des coûts des matières premières et de la main-d’œuvre.

L’augmentation entrera en vigueur le 1er novembre 2022 et affectera les prix de pneus toutes saisons pour voitures de promenade et camionnettes. Elle n’affectera toutefois pas le prix des pneus d’hiver.

Les pneus de poids lourds et d’autobus subiront également une hausse qui pourrait atteindre 7 %. Dans le cas des pneus d’automobiles et de camionnettes, le pourcentage d’augmentation demeure à l’étude, souligne le fabricant dans le communiqué. On en saura davantage le 1er octobre lorsqu’une nouvelle liste de prix détaillée sera publiée.

Une tendance qui affecte l’ensemble du marché

Cette annonce fait écho aux hausses décrétées par d’autres fabricants de pneus au cours des derniers mois.

En juin, par exemple, Bridgestone, Goodyear, Sumitomo et Kumho avaient annoncé des hausses de prix pour leurs pneus d’autos et de camionnettes. Ces nouveaux prix entraient en vigueur le 1er juillet au Canada.

Dans le cas des pneus d’autos et de camionnettes des marques Bridgestone, Firestone et Fuzion du fabricant nippon, les hausses pouvaient atteindre 10 %. Goodyear avait également annoncé une hausse de même ampleur pour les pneus Goodyear et Cooper de même catégorie. Pour sa part, Kumho avait annoncé des hausses allant de 5 à 7 %.

L’onde de choc se poursuit

« Il est évident que les défis économiques engendrés par la crise de la COVID continuent de provoquer des ondes de choc dans toutes les industries », explique Diana Colosimo, directrice du développement de la marque pour Pneus Yokohama (Canada) inc.

« Ces plus récentes augmentations de prix reflètent l’impact de la dynamique volatile du marché qui n’était guère prévisible lors des précédents ajustements de prix, plus particulièrement la hausse continue des coûts des matières premières et de l’énergie ».

Cette situation serait d’ailleurs loin de se résorber, avertit le fabricant de pneus. Selon Yokohama, des analystes économiques estiment que les contraintes imposées au transport et à la chaîne d’approvisionnement à l’échelle mondiale ne sont pas sur le point de se résorber et, donc, que les défis économiques devraient se poursuivre au-delà de 2023.

Photo : Yokohama

Partagez l'article

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

Retour haut de page