Vimont Toyota se refait une beauté

Les automobilistes qui croisent les installations de Vimont Toyota à Laval, ces jours-ci, assistent à un important travail de démolition. Mais n’allez pas croire que cette concession va disparaître, bien au contraire. Elle se refait une beauté ! Bientôt, sa clientèle aura droit à une salle d’exposition repensée, alors que ses employés profiteront de nouveaux espaces administratifs et d’un atelier bonifié. 

Ces travaux de grande envergure vont transformer radicalement l’apparence de l’édifice consacré à la vente des véhicules neufs. Ils devraient prendre fin d’ici mars 2023, nous a appris Laurent Dagenais, le directeur général adjoint de la concession, que nous avons rencontré. 

Les démolisseurs à l’oeuvre à la concession lavaloise.

« Les rénovations affectent tous les départements : le service, la comptabilité, les espaces clients, bref tout l’édifice. On met ça au goût du jour et ça va donner quelque chose de très beau. On adopte naturellement le look imposé par Toyota, mais avec une touche Vimont », explique le jeune D. G. adjoint âgé de 28 ans.

Une concession repensée et améliorée

« Nos clients vont avoir des aménagements plus pratiques et plus confortables. La nouvelle salle d’exposition aura un espace dédié aux véhicules électrifiés, comme l’exige Toyota. Il y aura aussi plus d’espace pour nos conseillers, ce qui est très important. » 

« L’atelier, par contre, ne changera pas énormément », précise M. Dagenais. « On y trouve déjà tout l’équipement qu’exige Toyota, que ce soit pour les véhicules thermiques, les véhicules électriques, les Prime et même la nouvelle Supra. Par contre, nous allons améliorer les conditions de travail de nos techniciens en ajoutant certains équipements qui manquent comme, par exemple, de la climatisation, là où il n’y en a pas actuellement. »

Par ailleurs, l’édifice voisin qui abrite les services de vente de véhicules d’occasion (qui abritait auparavant une concession Nissan) n’est pas touché par ces rénovations. 

Vimont Toyota procure du travail à près de 90 personnes. Cette concession vend environ 2 500 véhicules par année, dont près de 1 000 véhicules d’occasion. Cela en fait la troisième concession de la marque en importance au Québec, derrière Ste-Foy Toyota et Boulevard Toyota dans la Vieille Capitale. C’est aussi la concession la plus importante dans le grand Montréal.

Une histoire qui dure depuis quatre décennies

Ses origines remontent à 1978, l’année où elle a été fondée par l’homme d’affaires suisse Ulrich Ott. À l’époque, elle était située sur le boulevard des Laurentides dans un bâtiment si petit que la salle d’exposition ne pouvait accueillir qu’une seule voiture !

En 1986, Robert Dagenais s’associe à M. Ott, mais des problèmes de santé l’obligent bientôt à céder sa place à Sylvie, sa fille. Elle sera secondée par ses frères Christian et Louis-Carl. 

L’année suivante débute la construction d’installations ultramodernes à l’emplacement actuel de la concession, sur le boulevard Saint-Martin Est, au coeur du centre-ville de Laval de l’époque. À la fin de 1988, lorsqu’elle préside l’inauguration de ces nouvelles installations, Sylvie Dagenais, qui n’a que 31 ans, est la plus jeune femme à diriger une concession automobile au pays.

Aujourd’hui, la concession est dirigée par Christian et Louis-Carl, qui occupent respectivement les postes de président et de vice-président. Vimont Toyota est devenue leur unique concession, alors qu’il n’y a pas si longtemps il en dirigeait trois autres : Auto Gouverneur Nissan, Infiniti Laval et Lexus Laval. D’ailleurs, l’appellation « Groupe Dagenais » est encore très présente dans l’esprit de bien des gens. « C’est pour cela qu’on a imaginé le slogan : Le plus gros groupe de 1 concessionnaire », nous dit en souriant le petit-fils de Robert Dagenais. 

Photos : Vimont Toyota

Partagez l'article

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

Retour haut de page