Sécurité automobile: Une compétition où tous sont gagnants

Sécurité automobile: Une compétition où tous sont gagnants

En matière d’accidents et de victimes de la route, les Québécois ont fait du chemin! Les statistiques le démontrent bien. Le facteur humain et bel et bien encore et toujours présent et représente une variable difficile à évaluer, mais la conception et les nouveaux dispositifs de sécurité actifs et passifs ont certainement contribué à réduire les accidents.

Malgré une augmentation des détenteurs de permis et du nombre de véhicules sur les routes québécoises, les services d’urgence ont moins de boulot! Située au haut de la liste des priorités que recherchent les Québécois lors de l’achat d’une nouvelle voiture, la sécurité importe et les constructeurs en font un cheval de bataille. Les publicités reflètent cette tendance avec des images de collision, l’accent sur le nombre de coussins gonflables et soulignent les prix remportés.

Trader

Cette année, la NHTSA (National Highway Traffic Safety Administration) a décerné la note de cinq étoiles au Ford F-150 2015; ce qui répond à la question de solidité et de rigidité de la plus récente génération de ce camion et de sa conception en aluminium. Les ingénieurs des départements de recherche et de développement des constructeurs travaillent à l’amélioration de tous ces dispositifs. Chez Lexus, dans son résumé des équipements de sécurité, la technologie derrière leur panoplie de coussins gonflables est impressionnante, ils diffèrent tous selon leur emplacement, la position du siège, la force et le type d’impact.

Chez nous, l’AJAC a décerné le prix de la Meilleure technologie de sécurité à Honda/Acura pour son groupe de systèmes d’aide à la conduite AcuraWatch. « De toutes les réalisations techniques mises au point chaque année par l’industrie, aucune n’est plus importante que celles qui concernent la sécurité », disait Jim Kerr, président du jury des prix Meilleures nouvelles technologies.

Du côté de la Insurance Institude for Highway Safety, en 2015, 25 constructeurs se sont qualifié sur la liste des véhicules qui protègent le mieux ses occupants ou qui possède un système de réduction des risques de collision. Honda, Toyota et Subaru se retrouvent en tête des gagnants avec sept modèles chacun. Après tout, sur son site Web, Toyota affirme bien que grâce aux systèmes de sécurité, les bons conducteurs sont encore meilleurs. Facteur humain ou nouvelles technologies, chose certaine, le nombre de personnes blessées ou décédées sur les routes diminue.

 

Bilan 2013

L’année 1973 constitue le sommet historique des accidents de véhicules routiers avec dommages corporels soit 2 209. Cinq ans plus tard, ce nombre est encore trop élevé, soit de 1 765. Par rapport à cette année (1978), ce nombre a subi une baisse de 77,4% en 2013, ce qui représente le meilleur bilan depuis 1945!

 

Pour l’année 2013 par rapport à 2012

À la baisse :

  • Le nombre d’accidents mortels
  • Le nombre de décès
  • Le nombre total de victimes dans 14 des 17 régions administratives
  • Le nombre de conducteurs et le nombre de véhicules impliqués dans des accidents avec dommages corporels

À la hausse :

  • Le nombre de titulaires d’un permis de conduire
  • Le nombre de véhicules en circulation

*Tiré du Dossier statistique Bilan 2013 publié en juillet 2014 par la Société de l’assurance automobile du Québec

 

L’arsenal de sécurité… ou la petite enfance de la voiture autonome

  • ABS et assistance / répartiteur électronique de la puissance de freinage
  • Contrôle de stabilité du véhicule (prise en charge automatique selon la position du véhicule)
  • Régulateur de traction
  • Moniteur d’angles morts
  • Soulèvement automatique du capot, ailes avant et pivots d’essuie-glaces éjectables (sécurité piétonne)
  • Système précollision avant et arrière, Rétro-Caméra*
  • Avertissement de sortie de voie
  • Commandes audios et Bluetooth md
  • système de gestion du démarrage (marche avant vs arrière) et Assistance au départ en pente
  • Coussins gonflables (différents types et vitesses de déploiement)
  • Carrosserie et châssis (poids, matériaux)
  • Points d’ancrage et fixation des sièges d’enfants
  • Système de surveillance de la pression des pneus
  • Ceintures de sécurité (ajustement, point de fixation, réveil du conducteur endormi)
  • Régulateur de vitesse
  • Phares de route automatiques

*Installation obligatoire dans les nouvelles voitures construites aux États-Unis dès 2018

 

En plus de tous ces dispositifs, de leur encadrement actuel et futur, il faut ajouter des lois et règlements mis en vigueur il n’y a pas si longtemps :

  • La réduction des vitesses permises selon la route
  • L’obligation d’équiper les véhicules d’une ceinture de sécurité (1971, port obligatoire 1976)
  • L’obligation d’utiliser un siège d’enfant
  • L’obligation d’installer des pneus d’hiver
  • L’obligation d’utiliser un appareil électronique mains libres

À propos de l'auteur

écrire un commentaire

<