Reportage: On cherche une concession !

Il y a aussi le volet financier qui s’invite parmi les obstacles. L’acquisition d’une concession automobile demande aujourd’hui beaucoup d’argent. Rares les transactions qui s’effectuent sous la barre des 5M$, dit M. Dupuis. «Remarquez, j’ai eu récemment quelques transactions autour d’un million de dollars (à Mont-Laurier et Cornwall). Dans les deux cas, la transaction n’incluait que les opérations de la concession, pas le bâtiment.»

Étant donné que les institutions financières vont financer les prêts jusqu’à 70% pour le volet immobilier (jusqu’à 60-65% pour le volet achalandage ou «goodwill»), les acheteurs de concession doivent avoir en poche au minimum 300 000$ en argent liquide pour une transaction d’un million de dollars. Et on parle d’au moins 1,5M$ en argent liquide pour une concession de 5M$», calcule Guy Dupuis. Ce qui peut en refroidir plus d’un.

Partagez l'article

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

Retour haut de page