Premier Kona électrique livré au Canada à deux Québécois tatoués Hyundai !

Premier Kona électrique livré au Canada à deux Québécois tatoués Hyundai !

Au cours des 25 dernières années, Manon St-Yves et Guy Audet ont toujours été fidèles à Hyundai. Depuis leurs débuts en 1993 au volant d’une Accent jusqu’à leur actuelle Sonata hybride 2013. En prime, ils n’ont jamais eu à se plaindre d’un souci majeur avec l’une ou l’autre de leurs sept Hyundai.

 

Quand Hyundai Canada a annoncé que son Kona à essence, un véhicule utilitaire sport sous-compact introduit au printemps dernier, aurait bientôt un petit frère tout électrique, Manon et Yves n’ont pas hésité : « On en veut un ! »

Sirius: Application

Pour multiplier leurs chances de ne pas avoir à endurer un trop long délai avant la livraison, ils ont même écrit à la compagnie pour signifier leur intention. La lettre s’est rendue jusqu’à Don Romano, qui supervise les intérêts canadiens du constructeur sud-coréen

De g. à d., John Ward, directeur sénior, Expérience Client, Josée Marin, directrice sénior, Ventes, Don Romano, p.-d. g., Peter Codispoti, directeur régional, et Steve Flamand, directeur, Produit & Stratégie corporative.

Le Salon international de l’auto de Montréal peut maintenant démarrer (vendredi prochain), l’équipe de l’Est du Canada a dignement accompli sa mission ! De g. à d., John Ward, directeur sénior, Expérience Client, Josée Marin, directrice sénior, Ventes, Don Romano, p.-d. g., Peter Codispoti, directeur régional, et Steve Flamand, directeur, Produit & Stratégie corporative.

Carrières Auto

Le président et chef de la direction a compris que l’occasion serait belle de faire d’une pierre deux beaux coups : souligner la grande loyauté d’un couple envers Hyundai et saluer le Québec dont le marché a toujours été favorable à la marque (30% des ventes nationales en ce moment).

Et c’est ainsi que hier après-midi, à la concession Hyundai Valleyfield de Vincent Demers, Manon St-Yves et Guy Audet sont devenus les premiers Canadiens à mettre la main sur le petit VUS électrifié.

Pour y parvenir, Don Romano et son équipe ont dû quelque peu ruser. En effet, comme les véhicules alloués débarquent tout naturellement au port de Vancouver, il aurait été naturel qu’un conducteur de la Colombie-Britannique devienne le premier propriétaire d’un Kona EV.

En fait, comme les premiers 1 500 exemplaires destinés au pays ont tous trouvé preneurs en un temps record (qu’on se rassure, 2 500 autres unités les suivront bientôt), les acheteurs n’hésitant pas à consentir un dépôt pour prouver leur sérieux, il aurait été facile d’organiser la cérémonie n’importe où au pays.

Mais la haute direction canadienne de Hyundai a estimé que des Québécois devaient hériter de cet honneur et tous les gens réunis à la concession du boulevard Monseigneur-Langlois pour la remise des clefs ont bien apprécié aussi !

 

« Ça ne nuit pas, bien sûr, a admis M. Audet. Mais, franchement, même sans la subvention, nous l’aurions acheté. »

Un message à passer

Étant tous les deux à la retraite, Manon et Guy estiment que l’autonomie de 415 km du Kona suffira amplement à leurs besoins quotidiens. « Même que nous avons une fille qui vit à Sherbrooke et je crois que nous pourrons faire l’aller-retour sur une seule charge », a dit M. Audet, qui a déjà veillé à faire installer une borne de recharge à la maison (éligible à une subvention provinciale de 600$).

Mais que ferez-vous le jour où vous déciderez de visiter la Gaspésie ? « Nous prendrons notre temps ! Nous ferons une pause bien méritée pour recharger la batterie de l’auto, et la nôtre par la même occasion », a expliqué avec humour Mme St-Yves.

Le couple n’a pas eu de difficultés à justifier l’achat d’un VÉ. L’écologie figure en bonne place dans ses préoccupations. « De plus, nous sommes exaspérés par l’attitude du gouvernement et des pétrolières. Nous en avons plus qu’assez de les voir jouer au yo-yo avec le prix de l’essence. En achetant un VÉ, nous souhaitons leur passer un message. »

En compagnie de Tania Tremblay-Richie, responsable de la livraison, et de Vincent Demers, Manon et Guy ont signé avec un large sourire les papiers officiels.

Et est-ce que la subvention de 8 000$ toujours accordée par le gouvernement du Québec (alors que l’Ontario a fait disparaître tous les incitatifs l’été dernier) vous a influencés ?

« Ça ne nuit pas, bien sûr, a admis M. Audet. Mais, franchement, même sans la subvention, nous l’aurions acheté. »

Pour le moment, seule la version la mieux équipée du Kona EV, la Ultimate, est offerte au public canadien. « À un prix de détail de $54 400, incluant frais et préparation, plus les taxes, moins la subvention », précise Vincent Demers, dont le papa, Jean-Guy, a été jusqu’en 2000 un réputé concessionnaire Chrysler.

Une deuxième variante un peu moins nantie fera son apparition plus tard mais dotée de la même autonomie, contrairement aux États-Unis où un Kona EV moins cher se contente de 300 km.

 

Le nouveau Kona électrique

Le seul VUS sous-compact 100% électrique au Canada

Le Kona électrique 2019 est le premier VUS sous-compact 100% électrique offert au Canada et, comme une bonne nouvelle en attire souvent une autre, notons que pas plus tard que la veille, lors de la journée d’ouverture du Salon international de l’auto de Detroit, les Kona à essence et électrique ont reçu le prix de l’Utilitaire nord-américain de l’année 2019 par NACTOY, un jury composé de 54 chroniqueurs automobiles du Canada et des États-Unis qui, chaque année, délibère pour élire la meilleure voiture, le meilleur utilitaire et le meilleur camion parmi tous ceux vendus en Amérique du Nord.

De quoi rendre Manon et Guy encore plus fiers !

 

En plus de remettre les clefs du véhicule, Vincent Demers, concessionnaire en titre de Hyundai Valleyfield depuis 1998, a offert aux acheteurs une plaque commémorative.

 

Hyundai Valleyfield est situé au 860 du boulevard Monseigneur-Langlois à Salaberry-de-Valleyfield. Son équipe de 38 employés a vendu 614 véhicules neufs en 2018 (et 300 d’occasion) et elle entend bien surpasser cette marque en 2019.

 

 

Catégories: Non classifié(e)

À propos de l'auteur

écrire un commentaire

<