Nouvelle entente entre le CSMO-Auto et le CPMT pour former des techniciens en mécanique de VÉ

Le Comité sectoriel de main-d’œuvre des services automobiles (CSMO-Auto) a conclu une entente de 520 000 $ avec la Commission des partenaires du marché du travail (CPMT). Annoncée il y a quelques jours, cette entente vise à favoriser la préparation des travailleurs de l’industrie aux nouvelles technologies et aux véhicules électriques (VÉ) grâce au développement et à la mise en place d’une formation permettant de rafraîchir le niveau de connaissances numériques (informatique), de littératie (lecture et écriture) et de numératie (mathématique) des travailleurs.

Pour arriver à ses fins, le CSMO-Auto pourra compter sur l’expertise du service aux entreprises (SAE) du Centre-du-Québec, qui réunit trois centres de services scolaires de cette région. Ce SAE pourra adapter cette formation au contexte de travail concret des techniciens automobiles qui désirent s’inscrire au programme d’attestation d’études professionnelles (AÉP) en mécanique de VÉ ou à d’autres formations liées à ce type de véhicule.

« L’arrivée massive et rapide des nouvelles technologies et de l’électrification des véhicules mène inévitablement à un grand besoin de former les travailleurs de l’industrie des services automobiles. Cette mise à niveau est une opportunité qui agira comme tremplin et permettra à plusieurs travailleurs de mieux réussir leurs différentes formations et d’actualiser leurs compétences », explique Danielle Le Chasseur, directrice générale du CSMO-Auto.

Accessible par l’AÉP en mécanique de VÉ en formule ATÉ

Cette formation sera d’abord accessible aux travailleurs qui s’inscrivent à l’AÉP en mécanique de VÉ en formule d’alternance travail-étude (ATÉ), un programme déjà offert dans 10 centres de formation professionnelle (CFP). Ce programme de 645 heures et 12 modules comprend 360 heures de formation en milieu scolaire et 285 heures en entreprise, et il procure une attestation d’études professionnelles reconnue par le ministère de l’Éducation du Québec.

Tous les participants inscrits à l’AEP en mécanique VÉ en formule ATE doivent suivre la mise à niveau numérique et, selon leurs besoins, parfaire certaines connaissances devant faciliter leur réussite et l’obtention du diplôme.

Photo : CSMO-Auto

Partagez l'article

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

Retour haut de page