Nissan Rimouski dévoile la légende de « Rogue » Bérubé

Les gens raffolent des contes et légendes du Bas-Saint-Laurent. Que ce soit lhistoire du père Rouillard et de son gobelet dargent magique, ou celle du phare hanté de l’île Biquette, on aime se les faire raconter pour avoir peur un brin, mais surtout pour samuser. Or, voici quun nouveau personnage fantastique tente de se frayer un chemin dans cette mythologie locale bien nourrie. Il se nomme Rogatien Bérubé — « Rogue » pour les intimes.

La vie tumultueuse de ce « dompteur de sapin » est à la une du blogue du concessionnaire Rimouski Nissan. Dailleurs, avec un surnom comme le sien, on aura vite compris que ce personnage imaginaire présenté dans la nouvelle intitulée Légendes rimouskoises parue le 23 novembre (https://rimouskinissan.com/legendes-rimouskoises/) est en fait lavatar du nouvel utilitaire de la marque : le Nissan Rogue 2021 !

 

Amuser par la fiction

La publication de cette première légende rimouskoise à saveur automobile a eu des échos chez la population locale, nous a dit Philippe Murray (g.), directeur des ventes de Rimouski Nissan qu’on voit sur la photo en compagnie de Guillaume Michaud, directeur général et copropriétaire de cette concession.

Créer une image de marque

Cette légende fait partie des moyens choisis par Pénélope Durand et son équipe « d’électrons libres » pour créer une identité propre à cette concession. La directrice du Marketing du Groupe Ouellet explique : « Nous travaillons à développer une identité et un branding spécifiques pour chacune des 13 concessions du Groupe [ndlr : dont quatre sont à Rimouski]. Nous voulons amener les gens ailleurs et pas juste leur présenter des promotions qui martèlent des prix. Il faut que ce soit professionnel, sympathique et différent. »

Mme Durand compare ces concessions à des personnes. « Chacune a sa personnalité, son territoire, son histoire. On veut que chaque concessionnaire se retrouve dans la stratégie de communication quon développe pour eux. Il faut que ce soit exclusif. »

Bien entendu, la légende rimouskoise est encore relativement nouvelle. Le directeur des ventes de la concession Nissan, Philippe Murray, confirme cependant que des clients et des amis en ont déjà parlé. On mise aussi sur limpact quelle aura dans les réseaux sociaux. « Mais cest une affaire de long terme », admet-il.

« Idéalement, on lirait bientôt dautres légendes du même genre dans le blogue de la concession », espère Thierry, qui aimerait beaucoup recevoir des gens de la région des suggestions servant à créer de nouveaux personnages; des personnages destinés à servir davatar pour dautres produits Nissan. Alors, à quand lhistoire dAriya Leclerc, cette nouvelle venue qui aura su sintégrer à la société rimouskoise malgré ses différences ?

 

 

Partagez l'article

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

Retour haut de page