Mobilis fête ses 100 années d’existence

Sur la photo du haut, on voit Louis Desmeules (d.), le président de la Corporation Mobilis et directeur général de Porsche Québec, et Charles Drouin, le chef de la direction de la Corporation Mobilis.

 

La Corporation Mobilis célébrera bientôt ses 100 années d’existence. Un gala organisé au Terminal des croisières de la Ville de Québec soulignera cet important jalon de son histoire, le 16 novembre prochain.

Présenté par Otogo.ca et la CCAQ en collaboration avec SSQ Assurance, ce gala réunira des concessionnaires et des partenaires et permettra d’honorer les présidents qui ont consacré temps et efforts pour permettre à l’association de grandir et de se bonifier au fil des ans.

Un spectacle mettant en vedette le populaire artiste Gregory Charles promet aussi d’en mettre plein la vue aux participants du gala.

« C’est un grand honneur pour moi d’assurer la présidence de la Corporation Mobilis en cette centième année de services envers les concessionnaires », affirme Louis Desmeules, le directeur général de Porsche Québec. « Mes prédécesseurs ont investi leur énergie dans le développement de services pour les concessionnaires et il est important pour moi de continuer dans cette lignée ».

Pour sa part, Charles Drouin, le chef de la direction de la Corporation Mobilis, rappelle l’importance de ce regroupement devenu également un important promoteur d’événements. « Comme gestionnaire, contribuer au développement d’une entreprise centenaire comme la Corporation Mobilis est un réel privilège », dit-il.

Par ailleurs, au moment d’écrire ces lignes, selon Olivia Tremblay, la responsable des communications et du marketing de l’association, Mobilis n’envisage pas de faire une campagne publicitaire ou d’autres événements liés à ce centenaire.

Une histoire qui remonte à 1923

L’Association des marchands d’automobiles de Québec (AMAQ), l’ancêtre de Mobilis, a été incorporée le 23 janvier 1923. La Gazette officielle de Québec en fait état dans sa parution du 3 mars de cette année-là.

Première organisation du genre dans la Vieille Capitale, l’association voit le jour à l’initiative de cinq marchands d’automobiles locaux : Joseph de Varennes, Alfred-L. Wade, Percy-C. Talbot, Léo-L. Légaré et Maurice-P. Lavigueur.

Elle a pour buts, entre autres, « de promouvoir et défendre les intérêts des marchands d’automobiles en général et des membres de l’association en particulier, en plus de tenir des réunions, d’organiser des congrès et des expositions. »

D’ailleurs, au moment de la publication de son incorporation, l’AMAQ peut se vanter d’avoir déjà présenté un premier salon automobile, l’événement ayant été présenté au Manège militaire, du 23 février au 2 mars.

Publiée dans une section spéciale intitulée « L’automobile à Québec » de l’édition du samedi 24 février 1923 du quotidien Le Soleil, cette publicité invite les lecteurs à visiter le premier salon organisé par l’AMAQ. Notez le médaillon dans le coin de l’illustration, qui annonce un Auto Show, et le message, plus bas, qui précise que l’événement est organisé sous les auspices de la Quebec Motor Dealers Association, l’appellation anglophone que s’est donnée l’Association des marchands d’automobiles de Québec. Qui a dit que la langue française n’a jamais été menacée au Québec ?

 

Il s’agissait en fait du second salon présenté à Québec. En effet, en 1922, quelques marchands de la ville (dont Joseph de Varennes, alors représentant des marques McLaughlin, Packard et GMC) ont organisé la Semaine automobile, du 4 au 11 mars, suivie du premier Salon automobile présenté également au Manège militaire, du 10 au 17 mars.

À partir de 1923, le salon de Québec sera organisé chaque année sous l’égide de l’association, et ce jusqu’en 1937, le déclenchement de la Seconde Guerre causant son annulation l’année suivante.

L’AMAQ devient la CCARQ, puis Mobilis

En mars 1981, l’AMAQ adopte une nouvelle dénomination sociale et devient la Corporation des concessionnaires d’automobiles de la régionale de Québec (CCARQ).

Puis, en 1984, la « régionale » (comme on disait à l’époque) rachète les droits du Salon international de l’auto de Québec et l’année suivante, en mars, présente cet événement pour la première fois au PEPS de l’Université Laval. L’événement y sera présenté jusqu’en 1997, la CCARQ s’installant l’année suivante au Centre de foires, la plus grande surface d’exposition à Québec.

Le 10 octobre 2013, à l’occasion du gala du 90e anniversaire organisé au Théâtre Capitole de Québec, Pierre Langlois, alors président du conseil de la corporation, présente la nouvelle image de marque de la CCARQ et l’appellation qu’elle aura désormais : Corporation Mobilis.

Aujourd’hui, Mobilis regroupe 145 concessionnaires d’automobiles et de camions lourds dans les régions de la Capitale-Nationale, Charlevoix, Portneuf, Rive-Sud de Québec, Beauce et Montmagny.

L’association est également responsable du Salon international de l’auto de Québec, du Salon du camion lourd de Québec et du Salon du véhicule électrique de Québec. Elle administre également la Fondation Mobilis, qui vient en aide aux organismes et individus nécessitant une aide en matière de mobilité.

Photos : Mobilis et BAnQ

Partagez l'article

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

Retour haut de page