Line-X - AutoMédia.ca

LINE-X: À la conquête du monde… en passant par le Québec !

On connaît déjà de LINE-X son revêtement élastomère de boîte à camion que la compagnie basée à Huntsville, en Alabama, a inventé en 1988. Savez-vous aussi que LINE-X compte 500 franchisés en Amérique du Nord, dont 75 au Canada qui travaillent avec les concessionnaires de véhicules neufs de leur territoire. De passage à Montréal, le président Dennis Weese et le franchisé Bruce Conquy, également responsable des 15 autres franchisés du Québec, ont bien voulu répondre aux questions d’AutoMédia.

 

AM : Pourquoi cette visite au Québec ?

Dennis Weese : Nous voulons nous assurer que les consommateurs savent que LINE-X fournit le meilleur revêtement de caisse de camion de toute l’industrie automobile. En plus d’être agréable à regarder, notre produit offre une protection optimale. De plus, nous voulons faire connaître aux consommateurs canadiens les autres applications que nous pouvons effectuer avec notre produit, ainsi que la gamme d’accessoires Truck Gear que nous avons lancée il y a deux ans.

 

AM: Ces accessoires représentent quel pourcentage de votre business ?

DW : Je dirais 15 % à travers notre réseau de concessionnaires, mais c’est en progression rapide. Nos produits sont populaires auprès des propriétaires de camions, mais nous voyons de plus en plus de propriétaires de jeeps être attirés par nos accessoires. Ils viennent nous voir une première fois pour un revêtement, ensuite pour un panneau protecteur, une troisième fois pour un marchepied. C’est une excellente façon de bâtir de solides relations avec notre clientèle.

 

AM : Est-ce que toutes les succursales de LINE-X sont des franchises ?

DW : Oui, sauf quatre d’entre elles (aux USA) qui sont notre propriété corporative.

 

AM : Quelles relations entretenez-vous avec les concessionnaires automobiles ?

DW : Très bonnes. Ce sont surtout nos franchisés qui entretiennent ces excellentes relations avec les concessionnaires et la communauté à laquelle ils appartiennent. Une relation basée sur la confiance d’offrir un revêtement de qualité supérieure à la compétition.

 

AM : Est-ce qu’il y a des concessionnaires qui sont également des franchisés LINE-X ?

DW : Oui et ça peut fonctionner pour une certaine marque mais le problème est que si un concessionnaire Ford, par exemple, obtient une franchise LINE-X, notre produit ne se retrouvera alors que sur des camions Ford. Il est rare qu’un propriétaire de camion GM se rende chez un concessionnaire Ford pour son revêtement.

 

AM : Quand les constructeurs livrent leurs camions à leurs concessionnaires, est-ce que les véhicules ont déjà leur revêtement ?

DW : Non, car il s’agit d’une option. Ce que nous voulons, c’est que les consommateurs demandent spécifiquement notre produit LINE-X à leur concessionnaire lorsque le camion leur est livré.

 

AM : Si un client demande un revêtement au concessionnaire avant que son camion ne lui soit livré, est-ce que le constructeur communique directement avec vous ?

DW : Non, ils le font directement dans leurs usines avec un produit d’une autre compagnie interne. Ce marché fait partie des occasions d’affaires que nous explorons.

 

 

AM : Vos revêtements sont vraiment robustes ?

DW : Nous aimons affirmer que notre produit est virtuellement indestructible ! Si vous avez un camion que vous utilisez seulement pour transporter vos valises ou votre sac de golf, vous ne détruirez jamais le revêtement qui durera plus longtemps que votre camion. Si vous êtes un plombier, un spécialiste de l’aménagement paysager, un réparateur de machinerie et que vous utilisez votre camion pour transporter des outils plutôt lourds et imposants que vous lancez dans votre boîte, le revêtement endurera ce traitement. Cependant, il y a certains produits chimiques qui peuvent tacher ou atténuer le revêtement dans des cas extrêmes, mais c’est très rare.

 

AM : Quel genre de garantie offrez-vous à vos clients ?

DW : Une garantie à vie.

 

AM : Transférable ?

DW : Non. Techniquement nous l’appelons « garantie à vie limitée ».

 

AM : Vous arrive-t-il parfois de devoir réappliquer le revêtement après un certain nombre d’années ?

DW : C’est une situation qui n’arrive que très rarement et quand cela survient, c’est que le véhicule a été impliqué dans un accident. Et même dans ces cas-là, j’ai vu de la tôle froissée sur laquelle le revêtement LINE-X était encore en place !

 

AM : À quel moment dans la concession automobile devrait-on présenter l’option LINE-X à son client ?

DW : Lors de la finalisation de la transaction, lorsque le représentant discute assurances et accessoires avec son client. Dès que le client comprend bien la qualité du revêtement LINE-X, ses avantages et sa garantie à vie, il est clair pour nous qu’il choisira LINE-X au lieu de la protection de base.

Partagez l'article

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

Retour haut de page