Le Gala d’avant-première-bénéfice du Salon de Montréal est de retour, mais les places sont comptées

Le Gala d’avant-première-bénéfice de la Corporation des concessionnaires d’automobiles de Montréal (CCAM) qui précède l’ouverture au grand public du Salon international de Montréal (SIAM) est de retour ! Après un hiatus de deux ans causé par la pandémie de COVID-19, cet événement très couru aura le jeudi 19 janvier 2023, mais les places sont moins nombreuses.

Puisque le SIAM occupera moins d’espace dans les salles du Palais des congrès de Montréal, en raison de la désaffectation de certains constructeurs, les organisateurs du gala ont dû réduire le nombre de billets de 5 000 à 3 500. « Ça risque de jouer du coude pour avoir ces billets, car c’est une soirée très prisée », nous a confirmé Denis Dessureault, vice-président exécutif de la CCAM et du SIAM, lors d’une entrevue. 

L’événement parfait pour le réseautage

« C’est l’événement idéal pour le réseautage », explique M. Dessureault. « Chaque année, de nombreux convives du gala me disent la même chose. Ils n’ont pas le temps de voir entièrement le SIAM, parce qu’à chaque pas qu’ils font, ils rencontrent quelqu’un avec qui ils veulent échanger. C’est vraiment LA soirée de l’année pour faire des rencontres importantes et bien commencer l’année. »

Organisé par la Fondation de la CCAM, ce gala rassemble une foule très variée composée de représentants des constructeurs, du secteur des services et du milieu des affaires, des membres de la CCAM, des invités de marque et des représentants des médias. 

Générateur d’aide pour notre système de santé

Cet événement a aussi un rôle sociétal important, car c’est l’occasion que se donne l’industrie pour appuyer de concrètement six fondations hospitalières du Grand Montréal : la fondation Cité de la Santé, la fondation de l’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal, la fondation de l’Institut de Cardiologie de Montréal, la fondation Hôpital Pierre-Boucher, la fondation Institut de gériatrie de Montréal et la fondation Santa Cabrini. En 2020, par exemple, le gala a permis à la CCAM de remettre 908 700 $ à ces six fondations. 

En 2020, le gala d’avant-première-bénéfice du SIAM a permis de remettre 908 700 $ aux six fondations hospitalières bénéficiaires.

 

« Il est important de rappeler que cette soirée de gala dédiée à ces fondations hospitalières leur procure d’importantes ressources financières sans devoir organiser un événement elles-mêmes », rappelle M. Dessureault. 

« Les billets du gala que ces fondations vendent sont pour elles un gain net puisqu’elles n’ont aucuns frais d’organisation d’événement à couvrir. De plus, la Fondation de la CCAM, qui est responsable de l’organisation de cette soirée, s’engage à leur verser ses bénéfices nets. La vente de billets aux membres de la CCAM et l’apport financier des commanditaires de l’industrie font donc toute la différence dans la somme remise aux fondations. »

Une atmosphère de fête

Pour les participants, cette soirée de gala procure plusieurs avantages non négligeables, à commencer par un accès privilégié au salon et à ses expositions spéciales. Cette visite s’effectue dans une atmosphère de fête agrémentée par des musiciens et des DJ, des stations culinaires thématiques et une foule d’attractions inusitées. Il est également possible de s’offrir divers objets rares en participant à un encan silencieux. Enfin, tous les participants reçoivent un sac-cadeau. « Il faut faire vite, car les billets s’envolent rapidement », rappelle M. Dessureault.

Pour plus d’informations, on peut consulter le site apb.salonautomontreal.com ou contacter l’une ou l’autre des six fondations hospitalières du Grand Montréal partenaires de l’événement.

Photo : CCAM et Luc Gagné

Partagez l'article

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

Retour haut de page