Lamborghini Montréal reçoit les 2 premières Countach LPI 800-4 destinées au Canada

Ce vendredi 12 août était un jour de fête chez Lamborghini Montréal. Cette concession de Kirkland, dans l’ouest de la métropole, célébrait l’arrivée des deux premières Countach LPI 800-4 à fouler le sol canadien. Un événement qu’un petit groupe de clients triés sur le volet ont partagé.

Un événement qu’on a également pris soin de scénariser, pour le plus grand plaisir des invités. Car ces voitures sont d’abord apparues devant eux dans les imposantes caisses qui ont servi à les transporter d’Italie. Déposées côte à côte à l’aide d’un monte-charge devant ce palace de l’auto exotique situé en bordure de l’autoroute Transcanadienne, on les a déballées avec soin et précautions. Une opération qui a nécessité plus d’une heure; une heure de pur plaisir pour ces passionnés patients et attentifs.

De purs bolides

Autour de 13:00, les deux bolides ont fait entendre tour à tour le rugissement de leur V12 de 6,5 L; une mécanique hybride de 780 ch capable de les propulser de 0 à 200 km/h en 8,6 s — les 100 km/h ayant été franchis au bout de 2,8 s.

« Ce sont les deux premières Countach LPI 800-4 livrées au Canada », m’a appris Bernard Durand, le représentant bien connu de la marque. « Ce sont deux des 102 exemplaires que Lamborghini produira de ce modèle. Nous serons d’ailleurs sans doute la seule concession canadienne à en recevoir deux plutôt qu’un », a-t-il ajouté avec fierté.

Bernard Durand de Lamborghini Montréal est le représentant de la marque qui a cumulé le plus d’années de service sur la planète !

Au Canada, Lamborghini Montréal est une des deux plus importantes concessions de la marque avec Lamborghini Downtown Toronto, la concession de Grand Touring Automobiles. Trois autres concessions représentent aussi cette marque de véhicules exotiques italiens : Lamborghini Uptown à Toronto, Lamborghini Calgary et Lamborghini Vancouver.

Le bolide qui causait tant de commotion vendredi a été créé, rappelons-le, pour souligner le 50e anniversaire de la Countach. Pas plus de 1 999 exemplaires de cette icône de la marque ont été fabriqués entre 1974 et 1990.

Une petite collection très exclusive

Pour souligner le côté exclusif de ces voitures, le concessionnaire avait réuni à l’extérieur de ses installations une petite collection de modèles aussi exclusifs que coûteux réunissant, entre autres, deux coupés Sián valant chacun 3,9M$ US (modèle produit à 63 exemplaires), une Sián Roadster (modèle produit à 19 exemplaires) et un coupé Veneno valant environ 13M$ US (modèle produit à 3 exemplaires). De plus, derrière les deux rutilantes Countach 2022 trônait une de leurs ancêtres : une Countach LP5000 Quattrovalvole 1988 affichant 12 206 km au compteur et que le concessionnaire offre pour une somme plus abordable : 799 900 $.

Certains de ces véhicules provenaient de l’inventaire de la concession, alors que d’autres avaient été prêtés gracieusement par l’heureux propriétaire d’une des deux nouvelles Countach : l’orange. Chez Lamborghini, on appelle cette teinte Arancia Atlas (orange Atlas en italien). C’est la préférée de l’acheteur, qui l’a d’ailleurs choisie précédemment pour quatre autres modèles de la marque que lui a vendu la concession; des véhicules qui étaient exposés ce jour-là. Cette couleur fait partie de l’histoire de Lamborghini. « Elle est offerte depuis l’époque de la Diablo, au moins », nous a appris Bernard.

Les deux Countach LPI 800-4 ont suscité beaucoup d’intérêt de la part des invités de cette « livraison ».

Il a de bonnes raisons de le savoir. Car, Bernard Durand serait aujourd’hui le représentant Lamborghini comptant le plus d’années de service sur la planète. Qui plus est, la concession montréalaise du groupe John Scotti Automotive qui l’emploie serait aussi la plus vieille du réseau mondial de la marque. Bravissimo !

Photos : Luc Gagné

Partagez l'article

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

Retour haut de page