Bernard Durand : De l’Innocenti à la caverne d’Ali Baba

L’industrie automobile offre parfois des parcours de carrière inusités. Parlez-en à Bernard Durand. Dans le faste de Lamborghini Montréal, concession de John Scotti Automotive à Kirkland, Monsieur Lambo & Lotus (comme disent ses clients) nous a raconté comment de petites Innocenti l’ont conduit à cette caverne d’Ali Baba.

 

Durand Pontiac Buick à Laval

Son père, Normand Durand, l’expose très tôt à l’automobile. Distributeur AC Delco, il devient le plus jeune concessionnaire GM montréalais à 34 ans lorsqu’il ouvre Durand Pontiac Buick à Laval, en 1969. Bernard n’a que 11 ans, mais « depuis longtemps, il y avait de l’auto dans mes céréales », dit-il en montrant une photo de lui aux commandes d’une boîte à savon. 

Partagez l'article

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

Retour haut de page