La Hyundai Ioniq 5 décroche le titre de Voiture mondiale de l’année et plus encore à New York

La Hyundai Ioniq 5 a dominé la compétition annuelle des prix de la Voiture mondiale de l’année (World Car of the Year ou WCOTY) aujourd’hui au Salon international de l’auto de New York. Cette nouveauté du constructeur sud-coréen a décroché le titre de Voiture mondiale de l’année, le titre de Véhicule électrique mondial de l’année et le titre du Design automobile mondial de l’année.

Ces titres ont été décernés par un jury constitué de 102 membres de la presse automobile mondiale oeuvrant dans 33 pays. Cette année, cette compétition opposait 28 modèles de marques diverses. Le 8 février dernier, ce lot a été réduit aux 10 finalistes suivants :

  • Audi Q4 e-tron
  • Cupra Formentor
  • Ford Mustang Mach-E
  • Genesis G70
  • Honda Civic
  • Hyundai Ioniq 5
  • Hyundai Tucson
  • Kia EV6
  • Lexus NX
  • Toyota GR86 et Subaru BRZ

Une première : le titre de Véhicule électrique mondial de l’année

Pour la première fois de l’histoire de cette compétition, dont la première édition annuelle remonte à 2005, ses organisateurs ont décerné un titre du Véhicule électrique mondial de l’année. Pour ce titre, l’Ioniq 5 se mesurait à quatre autres finalistes :

  • Audi e-tron GT
  • Ford Mustang Mach-E
  • Kia EV6
  • Mercedes-Benz EQS

Par ailleurs, pour le prix du Design automobile mondial de l’année, cette Hyundai était en concurrence avec deux finalistes :

  • Audi e-tron GT
  • Kia EV6.
En février, Luc Donckerwolke (d.), le vice-président principal du Design et directeur de la Création du Groupe Hyundai Motor, et responsable du design de la Hyundai Ioniq 5, a reçu le titre de Personnalité automobile mondiale de l’année des organisateurs des prix WCOTY. On le voit en compagnie de Jaehoon (Jay) Chang, président et chef de la direction de Hyundai Motor Company.

Lauréate de nombreux prix

Depuis son lancement, l’année dernière, l’Ioniq 5 s’est mérité plusieurs distinctions internationales prestigieuses, notamment les titres de Voiture de l’année en Allemagne et en Angleterre, de même que le titre de Voiture de l’année du magazine britannique Auto Express et le titre de la Voiture électrique de l’année du magazine allemand Auto Bild.

De plus, rappelons qu’en février dernier, l’organisation de journalistes responsable des prix WCOTY avait décerné le titre de Personnalité automobile mondiale de l’année à Luc Donckerwolke. Le vice-président principal du Design et directeur de la Création du Groupe Hyundai Motor est notamment responsable du design de la nouvelle Ioniq 5.

Trois autres modèles primés

Soulignons, enfin, que les responsables de cette compétition ont décerné trois autres titres à New York. La Mercedes-Benz EQS s’est mérité le titre de Voiture de luxe mondiale de l’année. Les deux autres finalistes étaient la BMW iX et le Genesis GV70.

Trois autres véhicules primés dans le cadre des prix WCOTY : la Mercedes-Benz EQS (en haut) a décroché le titre de Voiture de luxe mondiale de l’année, l’Audi E-tron GT (en bas, à gauche) a reçu le titre de la Voiture de performance mondiale de l’année et la Toyota Yaris Cross (en bas, à droite) a été nommée Voiture urbaine mondiale de l’année.

Le titre de Voiture de performance mondiale de l’année a été remis à Audi pour l’E-tron GT. Les BMW M3 et M4, de même que les jumelles Toyota GR86 et Subaru BRZ étaient les autres finalistes en lice.

Enfin, la Toyota Yaris Cross a remporté le titre de Voiture urbaine mondiale de l’année devant l’Opel Mokka et le Volkswagen Taigun.

Photos : Hyundai, WCOTY, Mercedes-Benz, Audi et Toyota

Partagez l'article

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

Retour haut de page