Hyundai livre le premier véhicule à pile à combustible au Québec

Hyundai livre le premier véhicule à pile à combustible au Québec

Le 11 août, Hyundai Auto Canada Corp. remettait les clés d’un véhicule électrique à pile à combustible d’hydrogène, le Tucson FCEV à Paul-Yvan Deschênes, directeur du Centre de gestion de l’équipement roulant (CGER).

Ainsi, Hyundai marque l’histoire en étant le premier constructeur automobile au Canada à offrir un tel véhicule à zéro émission. Le Québec devient la troisième province après la Colombie-Britannique et l’Ontario où l’on retrouve un tel véhicule de pointe.

Cox Automotive

Le CGER gère les parcs de véhicules des divers ministères provinciaux au Québec. La location du Tucson FCEV a été réalisée en partenariat avec l’Institut de recherche sur l’hydrogène de l’Université du Québec à Trois-Rivières, où le véhicule pourra faire le plein en hydrogène.

« Le CGER repousse constamment les frontières des parcs automobiles dans l’objectif de réduire la consommation de carburant et la production des gaz à effet de serre », a déclaré M. Deschêne.

CarFax

« Nous étudions la technologie des véhicules électriques à pile à combustible depuis plusieurs années et attendions leur arrivée au Canada. Le Tucson à pile à combustible, parce qu’il offre une autonomie de plus de 420 kilomètres, des sièges pour cinq passagers, ne produit que de la vapeur d’eau pure à l’échappement et ne prend que cinq minutes pour faire le plein, représente un excellent ajout à notre parc de véhicules de pointe ».

Depuis sa promesse en novembre 2014 de devenir le premier constructeur automobile au Canada à offrir le Tucson FCEV, six Tucson FCEV parcourent les routes de la Colombie-Britannique sans produire aucune émission polluante. À ceux-ci s’ajoutent un premier véhicule en Ontario en février 2015 puis celui de monsieur Deschênes. Avec ces livraisons, Hyundai espère démontrer la nécessité d’investissements dans le développement des infrastructures.

« Ce n’est pas une coïncidence que l’on retrouve le Tucson à pile à combustible dans les trois provinces les plus populeuses au Canada », a affirmé Don Romano, président-directeur général de Hyundai Auto Canada. « Franchir ce premier pas nécessaire avec la technologie, en offrant le Tucson à pile à combustible sur le marché, a suscité de nombreuses discussions avec le gouvernement, les consommateurs et les compagnies d’infrastructure partout au pays, assure-t-il.

Le p. d.-g. fait également remarquer que « l’intérêt et la demande pour les véhicules à pile à combustible sont palpables. L’accès aux stations de ravitaillement en hydrogène s’améliore, de même que l’accessibilité aux véhicules à pile à combustible de Hyundai. Je suis extrêmement fier de me retrouver avec Hyundai à l’avant-plan de ce mouvement en plein essor ».

La technologie avancée des piles à combustible de Hyundai remplace les groupes de batteries des véhicules électriques actuels en produisant sa propre électricité à partir d’un processus électrochimique combinant de l’hydrogène stocké dans des réservoirs et de l’oxygène provenant de l’air ambiant. Le processus n’implique aucune combustion d’hydrogène et la pile à combustible ne comprend aucune pièce mobile. Le seul sous-produit de cette réaction est de la vapeur d’eau pure, faisant ainsi du Tucson FCEV un véhicule électrique à zéro émission polluante.

Selon Hyundai, contrairement aux véhicules électriques à batterie, faire le plein en hydrogène d’un Tucson FCEV prend moins de cinq minutes et lui procure une autonomie estimée de 426 km.

Le Tucson à pile à combustible est un véhicule à zéro émission qui utilise de l’hydrogène stocké dans des réservoirs et de l’oxygène provenant de l’air ambiant pour produire l’énergie alimentant son moteur électrique

Photo à la Une:

Pierre Arcand, ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles du Québec ; Faizan Agha, directeur du développement des produits de pointe chez Hyundai Auto Canada Corp. ; Daniel McMahon, recteur de l’Université du Québec à Trois-Rivières ; et Richard Chahine, directeur de l’Institut de recherche sur l’hydrogène de l’Université du Québec à Trois-Rivières lors de la cérémonie de livraison du véhicule.

Catégories: Actualités

À propos de l'auteur

écrire un commentaire

<