Honda lance « enfin » son plan VÉ

Honda a récemment annoncé qu’il vendra 800 000 véhicules électriques en Amérique du Nord d’ici 2030. Pour réaliser son objectif, le constructeur japonais compte sur son partenaire américain General Motors, mais lancera également sa propre gamme de véhicules électriques. Trois plateformes seront dédiées aux futures électriques. Une première sera développée conjointement avec GM et Honda s’occupera des deux suivantes.

Jusqu’à maintenant, le constructeur automobile japonais avait affiché absent dans la production de masse de VÉ sur le marché américain. Mais voilà qu’Automotive News rapporte que Honda sera en mesure de vendre 800 000 véhicules électriques d’ici 2030.

Le directeur chargé de la stratégie d’électrification de Honda, Shinji Aoyama, a déclaré que Honda commercialiserait les nouveaux VÉ en Amérique du Nord à partir de la seconde moitié de 2025 ou au début de 2026. Il a expliqué que les véhicules électriques devraient représenter environ 40 à 50 % de la production nord-américaine d’ici 2030, soit environ 30 nouveaux modèles.

« Cela est conforme à nos objectifs de neutralité carbone pour 2050 et concorde avec la réglementation américaine, mais tout dépend des changements dans l’administration américaine. »                        Shinji Aoyama

Nouvelle production

Honda a déjà pour objectif d’éliminer les moteurs à essence d’ici 2040. Pour le moment, la nouvelle gamme de VÉ sera probablement lancée en convertissant l’une des gammes de véhicules à essence de la société aux États-Unis.

Cependant, Aoyama a déclaré qu’il faudra du temps pour créer des lignes de production qui conviennent le mieux aux VÉ. De nombreux détails restent à venir et on ne sait toujours pas si les véhicules Honda seront produits dans les usines GM. Toutefois, une partie de la production sera centrée sur l’utilisation de la plate-forme Ultium EV de GM.

Les nouveaux modèles de VÉ d’ici la fin de cette décennie seraient composés de petits, moyens et grands véhicules électriques. Selon Reuters, Aoyama introduira un mini-véhicule utilitaire électrique au Japon en 2024, construit sur sa nouvelle petite plate-forme EV.

Il sera ensuite suivi d’un modèle électrique pleine grandeur en Amérique du Nord en 2026, qui sera construit sur sa nouvelle grande plateforme.

Bien que l’objectif soit de fournir des véhicules électriques abordables et désirables à l’échelle mondiale, il se concentrerait particulièrement sur les marchés clés des constructeurs automobiles en Amérique du Nord, en Amérique du Sud et en Chine. Pour l’instant, en plus de la production nord-américaine de 750 000 à 800 000 véhicules électriques, Aoyoma dit que Honda visait une production similaire pour la Chine, et de 400 000 à 500 000 autres au Japon et sur d’autres marchés.

Des milliards en logiciels

Le futur plan ÉV de Honda fait partie d’un objectif beaucoup plus vaste qui comprend l’investissement de près de 40 milliards de dollars au cours des 10 prochaines années. L’investissement se concentrera à la fois sur l’électrification et les futurs logiciels pour permettre la mise en marché de 30 nouveaux véhicules tout électriques d’ici 2030, avec une capacité de produire quelque 2 millions de véhicules électriques par an.

Toutefois, Honda se concentrera davantage sur la technologie hybride traditionnelle à court terme. Même au-delà de 2030, après le lancement des VÉ à grand volume, l’entreprise pense toujours que son activité en Amérique du Nord comprendra 30 % de véhicules hybrides et 20 % de voitures à essence.

Outre GM, Honda a également annoncé une collaboration avec Sony, pour développer des voitures électriques sous une nouvelle société. Cette dernière – sans nom pour le moment – ​​entend mettre en vente son premier VÉ construit sur les chaînes de production Honda en 2025.

Partagez l'article

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

Retour haut de page