Entretien avec Ted Lancaster, vice-président et directeur de l’exploitation chez Kia Canada

Entretien avec Ted Lancaster, vice-président et directeur de l’exploitation chez Kia Canada

Kia occupe 8 % des parts de marché au Canada et accumule les récompenses. Dans un milieu de plus en plus concurrentiel, comment le constructeur entrevoit-il l’avenir? Entretien avec Ted Lancaster, vice-président et directeur de l’exploitation chez Kia Canada.

 

Sirius: Application

ALBI Kia Mascouche a le plus gros volume de ventes, suivi de très près par les deux concessions de Ste-Foy et Québec qui arrivent pratiquement nez à nez d’une année à l’autre.

 

Le Québec :

Combien de concessions Kia compte le Québec?

Des 192 concessions Kia du Canada, 62 sont au Québec.

Est-ce que le Québec pourrait voir de nouveaux concessionnaires Kia?

Il n’y a pas de projets en ce moment. Nous ne cherchons pas à nous développer rapidement. Nous souhaitons plutôt nous assurer que notre réseau de concessionnaires actuels est en santé.

Est-ce que le marché du Québec est important pour Kia au Canada?

C’est notre marché numéro un et il le sera probablement encore pour les prochaines années.

Quelle proportion des ventes de Kia au Canada est attribuable au Québec?

Un peu plus de 30 % des ventes totales.

Quelles sont les concessions Kia les plus performantes au Québec?

Albi a le plus gros volume de ventes, suivi de très près par les deux concessions de Ste-Foy et Québec qui arrivent pratiquement nez à nez d’une année à l’autre.

 

 

Kia Red Cube Val-Bélair

Le programme Red Cube :

Est-ce que toutes les concessions du Québec afficheront la nouvelle image Red Cube?

Éventuellement, oui. Notre objectif est de voir tous nos concessionnaires se moderniser d’ici 8 à 10 ans. Il faut toutefois préciser qu’il s’agit d’un programme complet qui va au-delà d’une image à adopter. Nous voulons y inclure un volet pour améliorer l’expérience client, que ce soit avec le lounge Red Cube ou encore avec le programme My Sales qui est différent du Programme privilèges Kia.

Qui en assume les frais?

Kia paie près de 50 % des coûts, le reste étant à la charge du concessionnaire.

 

Si l’on se fie aux données de Google Analytic, on constate que les clients passent environ 6 h en ligne et seulement 1½ h chez le concessionnaire.

 

Programme My Sales?

Qu’est-ce que le programme My Sales?

Avec le programme My Sales, nous voulons créer un processus d’achat convivial. Nous développons l’aspect numérique pour être le plus efficace possible. Nous voulons permettre aux clients de magasiner en ligne et de terminer la transaction en concession sans avoir à tout reprendre du début. Les vendeurs auront une tablette pour répondre aux questions des consommateurs en temps réel. Et les nouveaux propriétaires pourront entrer en contact facilement avec le département de service, leur voiture et leur mode de vie connecté. C’est d’ailleurs pour cette raison que le système d’Intelligence UVO a été si bien reçu.

Au centre de service, nous voulons changer la manière dont les gens sont traités quand ils attendent. Nous voulons qu’ils soient introduits aux nouveaux produits et qu’ils en fassent l’essai.

C’est pour bientôt?

Ça devrait être introduit progressivement auprès de certains concessionnaires cette année, ce qui devrait nous donner un net avantage sur la concurrence.

Dans un environnement de plus en plus numérique, les essais routiers ont-ils encore leur place?

Même si environ 90 % du processus d’achat peut être effectué en ligne, je crois fortement qu’on ne devrait jamais procéder à un achat d’une telle envergure sans en faire l’essai avant. Ça ne veut pas nécessairement dire que le client vient nous voir. Je pense que les concessionnaires vont s’adapter et aller vers le client pour qu’il puisse faire l’essai à sa convenance afin de rendre l’achat plus facile. La manière de magasiner a changé et va continuer d’évoluer. Si l’on se fie aux données de Google Analytic, on constate que les clients passent environ 6 h en ligne et seulement 1½ h chez le concessionnaire.

Voir l’article sur le programme Hyundai Achat Express, cousin du programme My Sale de Kia, ici 

 

Les produits :

Est-ce que de nouveaux produits électriques s’en viennent?

Oui, nous sommes très excités. Le Niro PHEV arrivera cet automne, le Niro EV à la fin de l’année, et le nouveau Soul EV sortira au début de 2019. Ces deux véhicules auront une autonomie minimale de 300 kilomètres, et pour le Soul, nous étudions la possibilité de pousser la distance à 500 kilomètres.

Et l’hydrogène dans tout ça?

L’hydrogène est une bonne technologie qui est différente de l’électrique. Nous effectuons des recherches en partenariat avec Hyundai, mais ce n’est pas quelque chose que nous apporterons au Canada dans un avenir rapproché. Peu importe la technologie, je pense que le plus important, c’est qu’elle réduise les gaz à effet de serre. Je pense personnellement que l’hybride est une option fabuleuse. L’hybride est le juste milieu pour les consommateurs pour passer des véhicules à combustion fossile vers les véhicules entièrement électriques.

 

Catégories: Industrie

À propos de l'auteur

écrire un commentaire

<