Dévoilement à distance de Toyota: Nouvelle Sienna et retour de la Venza 2021

Dévoilement à distance de Toyota: Nouvelle Sienna et retour de la Venza 2021

Pas de congé pour Toyota durant la Journée des patriotes ! À 11h00 ce lundi 18 mai, lors d’une présentation virtuelle réservée aux journalistes spécialisés, le constructeur a dévoilé une nouvelle Sienna et annoncé le retour de la Venza !

 

La Venza 2021

En direct de l’entrée de garage de sa maison familiale, Jack Hollis, vice-président et directeur général de la division nord-américaine de Toyota, nous a présenté la Venza 2021.

Ce modèle, d’abord apparu en 2008, avait disparu des routes canadiennes depuis 2016. Le voilà de retour avec la mission de se faufiler entre le RAV4 et le Highlander.

Hollis nous a promis un multisegment intermédiaire à deux rangées (5 passagers) dont les trois variantes (LE, XLE et Limited) seraient toutes hybrides et à traction intégrale (sur demande à commande électronique).

 

Plateforme versatile

En fait, la nouvelle Venza est construite sur une version de la plateforme globale TNGA-K (qui privilégie l’utilisation d’acier haute résistance, des jambes de force à l’avant et des tiges multiples à l’arrière), laquelle sous-tend déjà plusieurs berlines de la marque… et la Sienna 2021 dont nous jaserons dans quelques instants.

Le système hybride combine un 4 cylindres de 2,5 litres à DACT, trois moteurs électriques et une batterie lithium-ion pour fournir une puissance totale de 219 chevaux et une cote de consommation moyenne estimée par le fabricant à 5,9 L/100 km pour la version LE.

Quatre modes de conduite : Normal, Éco, Sport et EV, ce dernier permettant de rouler 100% électrique à basse vitesse sur de courtes distances. Le changement des vitesses séquentiel autorise le conducteur à « rétrograder » pour augmenter le freinage régénératif.

Un indicateur affiche le rendement du moteur et l’état de récupération d’énergie pour encourager le conducteur à adopter des habitudes de conduite écologiques. Comme sur d’autres hybrides Toyota, l’écran affiche une fonction de pointage inspirée des jeux vidéo et des recommandations sur l’accélération optimale en mode de conduite Éco.

Au lieu d’un boîtier de transfert et d’un arbre de transmission aux roues arrière, l’AWD se fie à un moteur électrique pour entraîner les roues arrière quand c’est nécessaire (jusqu’à 80% du couple). Des roues, soit dit en passant, de 18 po sur la LE et de 19 po pour les versions XLE et Limited.

 

Plusieurs options

L’équipement technologique varie selon le budget : écran tactile de 12,3 po (ou de 8 po pour la LE) avec 9 haut-parleurs JBL (ou 6), un écran multifonction de 7 po (ou 4,2 po), un rétroviseur intérieur avec caméra numérique (option), un affichage tête haute couleur de 10 po (option).

 L’option la plus originale s’avère sans doute le toit panoramique fixe Star Gaze. Son verre électrochromique permet au conducteur de passer du mode transparent au mode givré en une seconde à l’aide d’un bouton. Le givrage éclaircit l’intérieur tout en réduisant la lumière directe du soleil.

Outre la radio AM/FM, compatibilité avec Apple CarPlay et Android Auto et un abonnement d’essai de 3 mois à SiriusXM Privilège.

Côté sécurité, le système Safety Sense 2.0, qui inclut une panoplie d’aides à la conduite, sera standard, incluant le moniteur d’angles morts avec alerte de circulation transversale arrière. Chez la Sienna aussi.

Enfin, les porte-gobelets sont de grande capacité (ceux des portières pouvant héberger des bouteilles de 700 mL) et le plateau du compartiment central peut accueillir tous les formats d’iPhone.

Le volume de chargement s’élève à 1027 litres (36,3 pi3) derrière la deuxième rangée (le bloc-batterie compact est installé sous la banquette arrière), tandis que le cache-bagages de série peut être déposé dans un rangement aménagé sous le plancher de la soute.

 

La Sienna 2021

Bob Carter, vice-président directeur des ventes de Toyota Motor North America, nous a fait les honneurs de la 4e génération d’une fourgonnette qui a toujours eu l’heur de plaire aux amateurs depuis son introduction en 1997.

Conçue en Californie et au Michigan, fabriquée et assemblée en Amérique du Nord, la partie avant de la Sienna 2021 s’inspire du Shinkanzen, le train japonais à grande vitesse. La variante XSE est le modèle sportif avec des roues foncées de 20 po (sinon 18) et des pare-chocs spécifiques.

Le système hybride Toyota II est similaire à celui de la Venza (mais un moteur électrique en moins pour assister le 4-cylindres 2,5L). Il développe en tout 243 chevaux et le constructeur estime la consommation moyenne à 7,1 L/100 km (mieux que la 3e génération).

Notons que la Sienna 2021 n’est pas enfichable. Sa batterie hybride se recharge en roulant. Et elle offre les mêmes quatre modes de conduite que la Venza. 

La Sienna propose depuis longtemps la traction intégrale en option et le modèle 2021 poursuit la tradition, ce qui la distingue de la compétition. Munie d’un attelage de remorquage, elle peut tirer jusqu’à 3500 lb, tandis qu’un inverseur de 1 500 watts (option) avec prise de courant de 120 V rendra le camping plus amusant.

 

À l’intérieur

Après le hayon, voilà maintenant que les portières latérales coulissantes peuvent être activées grâce à un coup de pied (sous le véhicule, pas dedans…). Toyota ajoute aussi un aspirateur (merci Honda !) et un réfrigérateur.

Pour ne pas nous donner l’impression de conduire un autobus, le tableau de bord est composé de strates horizontales qui aèrent l’habitacle. La console à pont se dissocie de la configuration usuelle des fourgonnettes. En effet, le pont, juché haut entre le conducteur et le passager, relie le tableau de bord à l’accoudoir central. Le levier de vitesses et les commandes sont ainsi à portée de main, tout comme les porte-gobelets (jusqu’à 18!), le chargeur sans fil (option) et les nombreux bacs de rangement. Sous le pont se trouve une autre zone ouverte pour le rangement. 

Les modèles LE et certains XLE sont livrables en configuration 8 places avec deux sièges capitaine, une deuxième rangée à long coulissement (assez long pour recevoir un repose-jambes) et un siège central escamotable. Les autres XLE, ainsi que les versions XSE, Limited et Platinum, sont des modèles à 7 places. 

Autres gâteries :  7 ports USB, sono JBL à 6 ou 12 haut-parleurs et système de divertissement arrière à haute définition 1080p (écran de 11,6 po, prise d’entrée HDMI, télécommande et deux casques d’écoute sans fil). Le système Driver Easy Speak (option), introduit sur la Sienna de 3e génération, permet au conducteur de s’adresser aux passagers arrière turbulents par l’entremise des haut-parleurs arrière pour tenter de remettre de l’ordre dans la cabane !  

Aucun prix n’a encore été mentionné pour ces deux modèles. La Venza, qui se vendait entre 29 000$ et 40 000$ en 2015, se pointera cet été chez les concessionnaires Toyota, alors que la Sienna débarquera vers la fin de 2020.

Avec ces deux nouveautés 2021, Toyota promet d’électrifier l’ensemble de sa gamme d’ici 2025, une catégorie de véhicules qui devrait alors compter pour 25% de ses ventes.

 

 

Catégories: Actualités

À propos de l'auteur

écrire un commentaire

<