DealerCity et Auto123 : partenaires !

DealerCity et Auto123 : partenaires !

S’il fallait décrire en un seul mot la tendance de l’industrie automobile des dernières années, le mot « partenariat » serait certainement approprié. Le portrait des grands joueurs de la Toile ne cesse de changer avec les Auto Aubaine, Auto TRADER et Solutions Médias 360 qui convoitent sans cesse une plus grande part d’un marché en pleine explosion.

Et tout dernièrement, un exemple de cette tendance d’association s’est consolidé entre Auto123, Évolio, autoExpert et DealerCity qui ont uni leurs efforts. « C’est en fait l’alignement de deux visions, celle de Marc Somma, p.-d. g. et fondateur de DealerCity, et celle de Jean-Philippe Paquin, président et fondateur d’Auto123 et d’Évolio, qui maintenant représente une force de vente unifiée pour l’ensemble de leurs clients », explique le directeur général de DealerCity Canada, Zouhaire Sekkat.

Depuis 15 ans, Auto123 propose essais, conseils, nouvelles et outils de magasinage en ligne avec un site qui génère mensuellement près de 10 millions d’impressions et accueille plus de 400 000 visiteurs uniques. Fondé en 2005, Évolio conçoit des solutions markéting auprès de 500 clients. Quant à la marque de commerce autoExpert de DealerCity, elle représente le portail Internet avec un inventaire de plus de 50 000 véhicules. Chaque mois, le site autoExpert.caMC génère plus de trois millions d’impressions et accueille plus de 150 000 visiteurs uniques.

Cette affiliation procurera aux concessionnaires franchisés et aux détaillants de véhicules d’occasion une gamme de services et technologies Web, de médias et d’expertises au sein d’un seul et même fournisseur spécialisé, que ce soit la création et la gestion des sites Web, les campagnes publicitaires et la relation avec les clients.

Selon Zouhaire Sekkat, les avantages pour le concessionnaire s’expliquent en quatre temps :

  • une présence sur Internet accrue avec une préservation des acquis et un développement ultérieur
  • une expérience inégalée pour le client qui trouve ce qu’il recherche
  • une conversion de ce contact en une relation à long terme
  • une évolution vers l’achat en ligne dans une dimension que seul un réseau peut offrir.

 

Contrôle, flexibilité, rapidité

Dans l’optique d’un service complet hyper rapide, les nouveaux partenaires passent les commandes au concessionnaire qui peut à tout moment ajouter ou modifier les annonces et les promotions sur son propre site. Le client possède en fait un accès illimité. S’il le préfère, un consultant peut exécuter ces tâches en quelques heures. « Dans 99% des cas, nous n’avons pas besoin de faire intervenir des intégrateurs, des développeurs, ni qui que ce soit pour réaliser des changements ou ajouter du contenu », précise M. Sekkat.

Le concessionnaire peut également préparer des modifications et des pages et les mettre en ligne ou les activer à sa guise. Ce qu’ont fait récemment Serge Beaudoin, de Kia Québec, et Mario Bourbonnais, de Honda de l’Île-Perrot. « La solution très avant-gardiste de DealerCity me plaît beaucoup. Le côté technique de leur serveur dorsal (backend) est très efficace et leurs campagnes de réseaux sociaux très intéressantes. En quelques mois, pour notre nouvelle concession Pie IX Dodge Chrysler, nos leads ont augmenté de 24% », a confié M. Bourbonnais à AutoMédia.

 

Précision

Dans notre portrait DealerCity, du web sur mesure publié dans le numéro de juin 2016, l’expression « partenaire officiel de l’AMVOQ » n’aurait pas dû être employée à ce moment. Bien que les deux entités partagent des clients, pour les dirigeants de DealerCity, cette locution reflétait plutôt un souhait que la réalité. Ils s’excusent de tout inconvénient causé par ce malentendu.

 

Sur la photo: 

La force de vente du Québec de DealerCity : Caroline Bouchard, Mona Potvin, Joey Forgione, Louis-Philippe Gélinas, Paméla Doucet, Daniel Ferland, Andréanne Germain, Gabrielle Dumas et Nancy Bolland.

Catégories: Actualités

À propos de l'auteur

écrire un commentaire

<