DealerCity: du Web sur mesure

DealerCity: du Web sur mesure

Avec l’adage « on y goûte, on y reste », la plus grande fierté de l’équipe de DealerCity est la qualité de son service, une façon de faire basée sur la suppression des barrières, le sur-mesure et l’empathie. Et si vous lui demandez quelle est sa plus grande réussite, elle passe en revue tous ses clients * ! L’entreprise opère sous le nom DealerCity depuis 2014, année d’acquisition d’AutoExpert. L’équipe d’une trentaine de personnes gravite dans le monde du Web depuis ses tout débuts et offre une expertise spécialisée dans l’industrie automobile. Partenaire officiel de l’AMVOQ, près de 500 concessionnaires et marchands au Québec leur font confiance. AutoMédia a rencontré le trio qui mène la barque.

 

Cox Automotive

En premier lieu, situons le lecteur : quels types de produits offrez-vous ?

Nous aimons plutôt parler de besoins dans trois centres d’intérêt pour le concessionnaire : la nécessité d’exister sur Internet avec une belle vitrine et une très bonne expérience client, une flexibilité de l’inventaire et la création d’une relation, d’un partenariat qui nourrit toutes les parties impliquées.

CarFax

 

Mais encore …

Nos spécialistes markéting Web guident nos clients afin d’optimiser leur taux de conversion et leur ROI (Return On Investment) avec un CRM (Customer Relationship Management) haut de gamme, une solution EASY Response, l’enregistrement des appels et des plateformes de suivi et d’écoute, des rapports ROI par source, un contrôle du temps de réponse, et bien plus…

 

Offrez-vous également une expertise SEO (Search Engine Optimization) ?

Oui, William El-Haili, fondateur d’Auto Aubaine, s’est récemment joint notre équipe. Il s’avère un atout précieux en indexation et référencement. Il est maintenant directeur de l’exploitation et de l’optimisation chez nous.

 

Comment qualifieriez-vous le « principe DealerCity » ?

Un levier pour atteindre une plus haute qualité à des prix ajustés aux réalités du marché. Notre expérience est notre savoir.

 

Quels avantages offrez-vous aux concessionnaires ?

Nous œuvrons strictement dans l’industrie automobile et avons donc une connaissance approfondie de ses particularités : planification de l’inventaire, mise à jour des véhicules neufs et usagers avec les bons outils, un CRM adapté, etc. Certains joueurs ont de bonnes idées sans pour autant offrir une expérience Web adaptée à leur réalité.

 

En quelques mots, qu’est-ce qu’un site responsive ?

Aujourd’hui, les plateformes se multiplient, de l’écran géant à l’écran d’un téléphone intelligent, en passant par les écrans d’ordinateur et les téléviseurs. Un site responsive s’adapte à l’environnement et la construction du site se fait en pensant à toutes ces plateformes. Par exemple, il est inutile de concevoir un menu à 12 items qui ne seront pas affichables sur votre petit écran de téléphone.

 

Êtes-vous réellement en mesure de donner une évaluation juste du ROI ?

Suite à la création d’un site avec sa plateforme CRM, son portail, les réseaux sociaux, les évènements, nous fournissons des outils qui peuvent effectivement mesurer tout, des retours provenant de toutes les sources : contacts, communications aller-retour, intentions, le résultat des campagnes avec nous ou avec d’autres fournisseurs et même les « walks-ins ».

 

La participation du concessionnaire est donc très importante ?

Oui, le défi majeur en est un de formation afin de permettre une utilisation à plein et propre des outils. Tous les intervenants de la concession sont sollicités, F&A et autres. Si nos outils étaient utilisés à 50%, ce serait déjà très fructueux !

 

Les clients peuvent choisir leur modèle de site, combien en avez-vous ?

Pour chaque marque, nous développons un modèle afin de respecter les standards et l’image puis nous personnalisons le site selon le caractère de chacun et les besoins. De plus, les réalités diffèrent beaucoup selon qu’il s’agisse d’un marchand ou d’un concessionnaire.

 

Donnez-nous un exemple d’erreur souvent commise sur les sites.

Il est important de ne jamais oublier l’image de marque et, surtout, de connaître d’où proviennent les usagers. Contrairement à la pensée générale, les internautes n’entrent pas sur un site par la page d’accueil, les statistiques le prouvent. Certains concessionnaires portent trop d’attention et de ressources à leur page d’accueil et négligent le reste.

Photo à la une :

Les trois interviewés de Dealer City : Daniel Ferland, directeur national de comptes, William El-Haili, directeur expérience et optimisation, et Zouhaire Sekkat, chef des opérations (précédemment v.-p. numérique chez Trader Corporation).

DEALER CITY EN STATISTIQUES 

  • 50 à 60% des internautes n’entrent pas sur un site par la page d’accueil. Sur certains sites, ce pourcentage peut atteindre 80 %.
  • Un taux de conversion de 3% représente le taux moyen des visites internautes qui se soldent par un résultat (rendez-vous, visite, communication, etc.).
  • 15 à 20% des sites comportent un CRM. En forte augmentation, ce taux de pénétration atteindra bientôt 50 à 60%.

 

LES CLIENTS DE DEALERCITY

À propos de l'auteur

écrire un commentaire

<