CSMO- Auto : Investir dans sa main-d’œuvre

CSMO- Auto : Investir dans sa main-d’œuvre

Le Comité sectoriel de main-d’œuvre des services automobiles offre lui aussi des services de formation.

En fait, le CSMO-Auto va au-delà de la formation avec une expertise du développement des ressources humaines, la promotion des métiers et de la relève. L’organisme regroupe des représentants d’employeurs et d’employés issus des associations de l’industrie, des syndicats et des représentants des ministères et d’organismes. Son rôle principal est d’apposer un diagnostic sur les enjeux touchant les travailleurs et d’élaborer des stratégies d’intervention.

Selon Danielle Lechasseur, directrice générale, l’une des priorités est d’aider les employeurs à maintenir la main-d’œuvre déjà en place. Le roulement de personnel coûte cher aux entreprises, en plus de perturber le travail au jour le jour. Si un travailleur ne possède pas toutes les notions rattachées à son métier, pourquoi ne pas les lui donner plutôt que de le remercier et tout recommencer avec un nouvel employé ? Suite aux formations, le travailleur est plus performant et l’employeur bénéficie d’un rehaussement de la qualité de ses services.

Comme autre grande préoccupation, « nous travaillons fort à rehausser l’image du métier », dit Mme Lechasseur. C’est bien connu, de nombreux emplois, tels les mécaniciens et surtout les représentants aux ventes, ne se retrouvent pas au haut de la liste des travailleurs attirant le plus grand respect du public. Le CSMO-Auto offre ainsi la certification à plusieurs normes, dont la norme pour le conseiller en vente automobile PAMT ou RCMO. Cette dernière permet d’uniformiser les pratiques de vente et y inclut les aspects juridiques et financiers, jusqu’à la rédaction des contrats. Trois autres secteurs possèdent leur norme, soit le technicien de véhicules de loisirs, le technicien de véhicules récréatifs et le démonteur de véhicules routiers.

Les programmes de formation et les reconnaissances de compétences pour les vendeurs d’expérience sont offerts par le CSMO-Auto et une formation [email protected] est disponible en ligne. La formation concernant la Norme professionnelle : Conseiller en vente d’automobile coûte 200 $ à l’employé, plus 700 $ qui peuvent être remboursés par le gouvernement. « Il faut faire vite : en ce moment, la tranche de 700 $ est remboursable et le sera possiblement jusqu’au 31 mars 2015, mais rien n’est acquis ! », souligne Danielle Lechasseur. Les
étudiants ainsi formés reçoivent une certification gouvernementale reconnue par l’industrie.

En plus d’offrir des formations et du perfectionnement, le CSMO-Auto peut guider les employeurs vers des services de financement et des subventions, des ressources souvent méconnues et sous-utilisées par les patrons. Pour plus d’information sur les formations, leur contenu et leur coût, ainsi que sur l’admissibilité aux différentes formations, consultez le site csmo-auto.com.

Catégories: Formation
Tags: CSMO-Auto

À propos de l'auteur

écrire un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas dévoilée
Les champs requis sont indiqué*