Congrès ANC 2019

CONGRÈS ANC: LES VENTES EN LIGNE NE SONT PAS L’ENNEMI DES CONCESSIONNAIRES

«Je crois vraiment que nous aurons encore des concessionnaires, que nous devrons exposer nos véhicules pour que nos clients puissent les toucher et les conduire.»

Cette opinion de Joni Paiva était partagée par Wolfgang Hoffmann, son vis-à-vis chez Jaguar Land Rover Canada, qui croit lui aussi que la connexion que les clients resssentent lorsqu’ils font affaire avec un concessionnaire automobile ne peut pas être remplacée par la technologie.

«Je suis convaincu que l’avenir des concessionnaires repose sur l’interaction humaine, a-t-il déclaré. Si vous avez des questions, il est plus intéressant de parler à un être humain qu’à une fausse personne dans un clavardage.»

Don Romano a ajouté que le service après-vente continue de jouer un rôle essentiel aux yeux des concessionnaires auprès de leurs communautés. «Les clients voudront savoir si quelqu’un s’occupera d’eux quand quelque chose fera défaut dans le véhicule qu’ils ont payé si cher», a renchéri le président de Hyundai Canada.

Partagez l'article

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

Retour haut de page