Citroën : quand le technicien d’atelier devient cinéaste

Citroën : quand le technicien d’atelier devient cinéaste

Un technicien Citroën saffaire autour dun véhicule perché sur le monte-charge de sa baie de service. Il découvre une anomalie exigeant une réparation qui ne figure pas sur le bon de travail. Alors, plutôt que daller voir son supérieur pour len informer, il se transforme en cinéaste !

Depuis le 10 novembre dernier, les concessionnaires et revendeurs Citroën, marque du groupe français PSA (qui incorpore Peugeot, DS, Opel et Vauxhall), utilisent une application numérique appelée Videocheck lorsquune réparation complémentaire est découverte en atelier.

Cox Automotive

Cette application permet de réaliser une vidéo montrant lanomalie, pour ensuite lenvoyer au client. Selon le constructeur, ce nouvel outil maintient la transparence, la confiance et la proximité avec le client.

 

CarFax

Outil performant

Sans interface particulière, Videocheck se veut simple à utiliser. Conçue pour alléger la relation avec le client, cette application est aussi dans lair du temps, en cette époque où tout seffectue en ligne par lintermédiaire un écran dordinateur, dune tablette ou dun cellulaire.

Des résultats observés jusquici confirment dailleurs lintérêt de cet outil. Selon le constructeur, à ce jour, 60 % des travaux complémentaires ont été validés par les clients qui, par ailleurs, expriment leur satisfaction envers ce service novateur à 94 %.

Selon Shaneez Sudoollah, la responsable des Communications corporatives de Citroën, cet outil nécessite un téléphone Android V6 Mini (ou un téléphone existant), de même quun ensemble de microphone directionnel valant un peu plus de 100 $.

 

Citroën : quand le technicien d’atelier devient cinéaste

Aussitôt la vidéo tournée, à laide de lapplication Videocheck, le technicien Citroën lexpédie au client pour faire valider la réparation imprévue.

Présente dans 30 pays

Mise au point par la société française Capgemini pour PSA, limplantation de Videocheck a commencé en 2018. Aujourdhui, elle sert à des concessionnaires et revendeurs Peugeot, Citroën et DS dans 30 pays et 3 000 points de vente dEurope, dAmérique latine et dAfrique.

Mme Sudoollah ajoute que son déploiement chez les concessionnaires et revendeurs Opel et Vauxhall commencera en janvier 2021.

La fusion de PSA et FCA sapprochant à grands pas, verra-t-on cette application faire son apparition chez nos concessionnaires Chrysler, Dodge, Jeep et Ram ? Cette application étant inconnue des équipes de Service et de Ventes numériques de FCA Canada, apprend-on, cest lavenir qui nous le dira.

Catégories: Actualités

À propos de l'auteur

Luc Gagné

Passionné par l’automobile dès son plus jeune âge, Luc a consacré 40 ans à scruter, analyser et commenter l’actualité de cet univers pour des médias imprimés et électroniques comme Formula 2000, L’auto ancienne, Le Monde de l’Auto, Auto Journal, AutoMag, Autofocus.com, Auto-Vtélé.com et L’Annuel de l’Automobile. Il écrit aujourd’hui pour Le Guide de l’Auto, le magazine Prestige et AutoMédia.

écrire un commentaire

<