CES Las Vegas 2022 : VinFast élargit sa gamme et dévoile une nouvelle façon de vendre des VÉ

Après avoir dévoilé ses deux premiers modèles électriques destinés au marché nord-américain au Salon de l’auto de Los Angeles, en novembre dernier, le constructeur vietnamien VinFast a récidivé cette semaine. Il a présenté trois nouveautés électriques au salon CES de Las Vegas. 

Les VF 5, VF 6 et VF 7 se sont ajoutés aux VF 8 et VF 9 montrés en novembre dernier. Ces derniers s’appelaient alors VF e35 et VF e36 respectivement, une forme d’appellation que le constructeur a visiblement voulu simplifier. 

Dans un discours prononcé à Las Vegas, la présidente de Vingroup et chef de la direction de VinFast Global, Le Thi Thu Thuy, s’est contentée de dire que le « e » de ces appellations avait été éliminé pour signaler que VinFast ne produira plus que des VÉ d’ici la fin de l’année.

Au CES Las Vegas, la présidente de Vingroup et chef de la direction de VinFast Global, Le Thi Thu Thuy (au centre), à présenté une gamme VinFast encore plus étoffée, mais aussi une façon nouvelle de vendre les VÉ.

Passage du thermique à électrique

Fondé en 2017, VinFast produit des scooters et des bus électriques depuis 2019. La même année, ce nouveau constructeur a également lancé trois véhicules pour passagers à moteur thermique; trois modèles produits sous licence. Il s’agit d’une berline sous-compacte appelée Fadil, qui est basée sur la Chevrolet Spark, de même que la berline LUX A2.0 et l’utilitaire LUX SA2.0, tous deux basés sur d’anciennes générations des BMW Série 5 et X5. 

De plus, un premier VÉ, un modèle compact à hayon nommé VF e34, est entré en production à la fin de 2021. Il est destiné exclusivement au marché vietnamien. 

Parmi les cinq modèles présentés au CES, par ailleurs, les quatre plus gros — les VF 6, VF 7, VF 8 et VF 9 — seront commercialisés en sol nord-américain. Le plus petit, l’utilitaire sous-compact VF 5, sera réservé aux marchés d’Europe et d’Asie.

Les VinFast VF 8 (haut) et VF 9 (bas) sont les deux premiers VÉ qui seront en vente au Canada cette année.

Carnet de commandes ouvert… mais pas au Canada

Le 6 janvier, VinFast a aussi a ouvert son carnet de réservations pour les États-Unis, le Vietnam et certains pays d’Europe pour ses deux premiers VÉ. 

Le VF 8, un utilitaire à 5 places dont les dimensions s’apparentent à celles d’un Ford Edge, aurait une autonomie de 510 km. Aux États-Unis, sa version d’entrée de gamme appelée VF 8 Eco est offerte à partir de 41 000 $ US,alors que la version VF 8 Plus mieux équipée coûte 48 000 $ US.

Quant au VF 9, ce grand utilitaire à 7 places a la taille d’un Ford Explorer et sa batterie lui permettrait de parcourir 550 km. Le VF 9 Eco affiche un prix de base de 56 000 $ US et le VF 9 Plus,  61 000 $ US.

Les VF 6 et VF 7 seront en vente au Canada en 2023 ou 2024. À cela s’ajouteront une berline, une camionnette et un fourgon commercial par la suite.

Le VUS compact VF 6 (gauche) et le modèle intermédiaire VF 7 (droite) s’ajouteront à la gamme VinFast au courant de 2023.

Batterie non comprise !

À ces prix de vente s’ajouteront cependant des frais de location pour la batterie. À ce sujet, sans entrer dans les détails, le constructeur a affirmé qu’il offrira deux plans : le « plan flexible » aura un kilométrage mensuel fixe (500 km) et des frais additionnels pour les kilomètres supplémentaires parcourus, alors que le « plan fixe » n’aura aucune limite de kilométrage. 

Ce programme de location est assorti d’un plan d’entretien de la batterie et d’une garantie de remplacement lorsque sa capacité de recharge chute sous les 70 %. Le coût de ces plans n’a toutefois pas été révélé.

Le VÉ sous-compact VF 5 ne sera pas vendu en Amérique du Nord. On le verra seulement en Europe et en Asie.

Plus de 24 000 réservations

Malgré tout, aujourd’hui, un communiqué publié au Vietnam nous apprend qu’en deux jours VinFast a reçu un total de 24 308 réservations (avec dépôt de 200 $ US) pour ces utilitaires : 15 237 pour le VF 8 et 9 071 pour le VF 9.

Au Canada, les prix de ces deux modèles n’ont pas encore été révélés. John Lindo, porte-parole de la marque au pays, nous a confirmé qu’ils seront annoncés « dans quelques semaines » et que les premières livraisons sont prévues pour la fin de l’année 2022.

De nouvelles usines dans les cartons

Mme Thuy a aussi annoncé que l’entreprise qu’elle dirige construira de nouvelles usines d’assemblage. La première, qui sera en sol nord-américain, devrait produire 250 000 véhicules d’ici la fin de 2024. Quant à la seconde, elle sera en Allemagne, mais le lieu reste inconnu, tout comme le moment où elle sera mise en opération et sa capacité de production.

« L’époque où l’on expédiait les autos de l’autre bout du monde, c’est du passé, particulièrement depuis la COVID-19. Pour conquérir des clients, il faut avoir une usine près du marché où ils sont », a dit Mme Le Thi Thu Thuy en annonçant le projet d’usine en Allemagne.

VinFast a déjà deux usines d’assemblage au Vietnam : une usine principale située sur l’île de Cat Hai, où se trouve aussi le siège social, de même qu’une usine à Hanoi qui a été rachetée à GM. Une troisième usine en construction à Vung Ang, dans la province de Ha Tinh, produira bientôt des batteries pour ce constructeur. Ultimement, elle aura une capacité de 1 million de batteries par an.

Dans une nouvelle publiée le 6 janvier, l’agence de presse Reuters nous apprend aussi que le constructeur prévoit construire une deuxième usine de fabrication de batteries, cette fois aux États-Unis. 

Photos : VinFast

Partagez l'article

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

Retour haut de page