Ainsi pense Antoine: La formule concessionnaire est-elle dépassée? 

Le modèle d’affaires qu’utilise Tesla depuis maintenant dix ans fait énormément réagir dans l’industrie. Des ventes effectuées directement par le constructeur, qui verse des dividendes à ceux qui le servent. Il n’y a donc pas de concessionnaires, et donc aucune possibilité pour un groupe de concessionnaires de s’afficher comme propriétaires ou franchisés d’un commerce Tesla. Par: Antoine Joubert 

 

Genesis et à Polestar, deux marques qui risquent au final d’adopter le modèle d’affaires que l’on connaît depuis des lunes, à l’exception qu’il n’y a pas d’inventaire à gérer. 

 

Depuis peu, certains constructeurs tentent cette approche. Plus difficilement. Pensez à Genesis et à Polestar, dont la stratégie de mise en marché demeure à peaufiner. Deux marques qui risquent au final d’adopter le modèle d’affaires que l’on connaît depuis des lunes, à l’exception qu’il n’y a pas d’inventaire à gérer. Le tout est pris en charge par Genesis ou Polestar Canada, qui acheminent les produits là où ils trouvent preneur.

Partagez l'article

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on pinterest
Pinterest

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

Retour haut de page