Voitures électriques : Wô les moteurs!

« Tant que les VÉ n’offriront pas une autonomie d’au moins 1000 km et un temps de recharge comparable à un plein d’essence, ça ne marchera pas» croit monsieur Romano.

Toujours selon Don Romano, au Québec, les distances sont trop importantes. La voiture électrique ne reflète pas notre style de vie. Si toutes les cibles proposées par les gouvernements sont atteintes au chapitre des voitures électriques, 10% de l’énergie hydroélectrique sera prise par les VÉ.

En revanche, « l’hydrogène représente beaucoup d’avantages : plus grande autonomie, temps de recharge court et disponibilité de la ressource en énergie. Toutes ces qualités sont importantes lorsque l’on considère que la tendance actuelle au Québec, soit le segment qui connait le plus de croissance, ce sont les gros VUS » prévient Don Romano.

Partagez l'article

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

Retour haut de page